Peter Hook menace de traîner New Order en justice

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 07/03/2012 à 17H30
Bernard Sumner (à g) et Peter Hook, au festival des Vieilles Charrues en 2005.

Bernard Sumner (à g) et Peter Hook, au festival des Vieilles Charrues en 2005.

© PhotoPQR/LE TELEGRAMME

Le torchon brûle entre New Order et son bassiste originel Peter Hook. L'ambiance est délétère depuis longtemps mais le climat s'est encore durci ces derniers jours, avec des déclarations vénimeuses de Peter Hook, qui parle de poursuivre ses anciens complices en justice. Et accuse carrément le groupe de jouer en playback...

Le groupe de Manchester a annoncé sa reformation l'an passé, rappelant même l'organiste originelle Gillian Gilbert aux claviers, mais sans Peter Hook, remplacé par un certain Tom Chapman à la basse.

Peter Hook en a pris ombrage et reproche à ses ex-partenaires d'utiliser la "marque" New Order sans sa permission. De faire comme s'il n'existait pas. Pour lui, Bernard Sumner (chant, guitare, claviers) et Stephen Morris (batterie) ont une attitude répréhensible qui s'apparente à "l'oppression d'une minorité".

Prié de dire s'il refuse au groupe le droit d'utiliser le nom New Order, il répond au NME : "Je n'ai rien contre le fait qu'ils jouent, mais je m'élève contre les deals qu'ils ont engagé afin de s'assurer le label "New Order", ce qui s'apparente à l'oppression d'une minorité et est illégal (...). C'est du business. Ils sont en position de force parce qu'ils sont trois, mais ce qu'ils disent c'est que je n'ai rien à voir avec le nom New Order et c'est ce que je conteste". 

Pour Hook, son remplaçant est "le Milli Vanilli de la basse"
Mais vous n'avez encore rien vu. Sur sa lancée, Peter Hook affirme que son remplaçant joue de la basse en playback sur scène. Selon lui, sur les vidéos de la tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande, Tom Chapman mime le jeu mais c'est un enregistrement de la basse de Peter Hook que l'on entend.

Regardez-le sur "Round & Round", insiste Peter Hook. "Il a ses doigts en bas (du manche) et on peut entendre mes notes hautes derrière. Alors il mime. Il est le Milli Vanilli de la basse". Le musicien ajoute : "je pense que mimer sur ma basse est la pire insulte... Me voilà, tapi à l'arrière-plan comme un fantôme".

"Round & Round" de New Order sur scène à Auckland le 27 février 2012

New Order se défend
L'autre camp s'est aussitôt défendu de mimer quoi que ce soit. "New Order n'utilise aucune basse de Mr Hook dans ses concerts", affirme le groupe. Round & Round comporte plusieurs parties de basses mais ce sont toutes les lignes de basse de Chapman, précise New Order. Il les a toutes enregistrées et l'une est jouée en arrière-plan sur scène en plus de la sienne, à l'instar de ce que faisait Mr Hook à l'époque, expliquent-ils en substance.

Et de rappeler, perfides, l'épisode peu glorieux où Peter Hook avait été pris en flagrant délit de mime aux platines lors de plusieurs supposés "Dj sets" autour du globe. Bon. Qui va siffler la fin de la récré ?