Paul McCartney reçoit son étoile à Hollywood

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 10/02/2012 à 16H36
Paul McCartney écoute l'hommage que lui rend Neil Young sur le "Walk of Fame" (9/2/2012)

Paul McCartney écoute l'hommage que lui rend Neil Young sur le "Walk of Fame" (9/2/2012)

© Frederic J. Brown / AFP

Le célèbre chanteur bassiste est devenu jeudi le dernier des Beatles à recevoir son étoile sur le Walk of Fame, le "Boulevard de la gloire", à Hollywood.

La cérémonie d'inauguration de l'étoile s'est déroulée devant des centaines de fans et en présence du chanteur canadien Neil Young, 66 ans (qui s'illustra en solo mais aussi au sein du groupe Crosby, Stills, Nash and Young). Pour cet événement, la police avait adopté le dispositif des grands jours : elle avait bloqué le carrefour devant la tour cylindrique de Capitol Records, tout près de Hollywood Boulevard, où l'étoile de Paul McCartney a été dévoilée.

Les remerciements à John, George et Ringo
Dans un discours assez bref, le chanteur, âgé de 69 ans, a rendu hommage au "trois garçons" avec qui il forma les Beatles : John Lennon (1940-1980), George Harrison (1943-2001) and Ringo Starr, 71 ans, et sans lesquels, selon lui, il n'aurait jamais connu le succès.

"Si je remonte en arrière, à Liverpool, quand nous étions enfants et que nous écoutions Buddy Holly et tous les grands du rock&roll, jamais je n'aurais pensé qu'un jour j'aurais une étoile sur le Hall of Fame. C'était quelque chose d'impossible. Mais nous sommes là aujourd'hui, et c'est arrivé. Je n'aurais sûrement pas pu le faire sans trois garçons, alors je veux remercier ces garçons, John, George and Ringo."

Paul McCartney et son étoile (9 février 2012)

Paul McCartney et son étoile (9 février 2012)

© Frederic J. Brown

Un bel hommage de Neil Young
En préambule de l'inauguration de l'étoile, "Macca" a été présenté par Neil Young, qui a déclaré que l'ancien Beatle et ex-leader des Wings (le groupe que McCartney anima dans les années 70) se trouvait "au faîte de son art", avant d'enchaîner sur un bel hommage : "Et malgré tout son talent et sa capacité à allier mélodies, paroles et sentiments, c'est l'âme qui transpire de sa musique qui me fait sentir si bien et me rend si heureux d'être ici avec lui aujourd'hui."

Paul McCartney, chanteur, auteur, mélodiste pop inégalé, multi-instrumentiste, touche-à-tout qui a notamment composé un oratorio, vient de sortir un dernier album, "Kisses on the Bottom" (Hear Music), cette fois à tonalité jazzy. Le 30 novembre dernier, il s'est produit dans un Palais de Bercy archi-comble.

Dimanche soir, il fera partie des artistes qui se produiront lors de la 54e cérémonie des Grammy Awards, au Staples Center de Los Angeles.

L'étoile de Paul McCartney

L'étoile de Paul McCartney

© Frederic J. Brown