Olivier Martinelli, le Rock-mancier de "La nuit ne dure pas"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 05/05/2012 à 16H44
"La Nuit de dure pas" d'Olivier Martinelli

"La Nuit de dure pas" d'Olivier Martinelli

© France 3 - Culturebox

Un titre qui claque comme un roman de John Fante qui aurait croisé la route de Johnny Cash un soir de pluie. Un auteur encore jeune et foncièrement passionné de rock et de littérature. Un an après sa publication, "La Nuit ne dure pas" d'Olivier Martinelli, a reçu le prix des lecteurs au salon du livre et de la musique de Deauville.

Sorti en avril 2011, "La nuit ne dure pas" s'articule comme une trilogie racontée à la première personne, à tour de rôle, par chaque membre des Kid Bombardos, groupe français existant réellement. Des Smiths au Velvet, des Tindersticks aux Vines ou Jesus and Mary Chain, la playlist qui sonorise le roman ne connait aucun faux-accords. 

 

"Extrait : J'ai su tout de suite que j'allais tourner mal. Le train filait droit vers moi. Il filait droit...comme une chanson de Johnny Cash. Sa silhouette s'épaississait. Je me tenais là, tout près des rails, sur mes pieds douloureux à cause des Converse et de la longue promenade que je venais de faire en bordure de voie.

 "La Nuit ne dure pas" est publié aux éditions 13ème note