Nuits sonores

du 13 au 17 mai 2015

Laurent Garnier, Ben Klock et Jamie xx au programme des Nuits Sonores

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/05/2015 à 15H40, publié le 12/05/2015 à 16H27
Nuits Sonores 2014

Nuits Sonores 2014

© www.b-rob.com

Le festival Nuits Sonores débute mercredi 13 mai à Lyon. Parmi les 250 artistes invités, Ben Klock, John Talabot et Jamie xx. Organisé par Arty Farty, cet événement s'achèvera dimanche 17 mai avec le set de Laurent Garnier.

Pierre-Marie Oullion, coordinateur artistique de Nuits Sonores a reçu Culturebox dans les bureaux d'Arty Farty. Il nous présente une programmation de haut-vol qui traverse l'histoire des musiques électroniques. Focus sur les temps forts de cette 13e édition.

La programmation en un clin d'oeil

Les temps forts de cette 13e édition

Pierre-Marie Oullion:
  • Mercredi 13 à l'Ancien Marché de gros, on retrouvera le duo Tale of Us, très connu dans le circuit "club". Le même soir, on présente également une scène dans le prolongement du travail que l'on fait à Tanger autour des artistes du bassin méditerranéen.
  •  Vendredi 15, Carl Craig viendra présenter un projet autour de sa ville, Detroit.
  • Samedi 16, il y a bien évidemment Laurent Garnier, un habitué du festival, et Jon Hopkins, un DJ anglais assez exigeant.
  • Pour les jours, on a travaillé avec trois artistes fondamentaux pour nous. Chaque journée a été programmée avec un artiste. Ben Klock, résident du Berghain à Berlin, l'espagnol John Talabot et le londonien, Jamie xx.


Ben Klock programme "Music for 18 Musicians" de Steve Reich - Jeudi 14 mai


PM.O : C'est une pièce écrite par Steve Reich, un compositeur de musique contemporaine dans la veine de John Cage. Elle est considérée comme une oeuvre précurseur de la musique techno, elle est assez sérielle et répétitive. Ben Klock a choisi de présenter cette pièce car elle est assez marquante pour lui, une vraie pierre angulaire de la musique électronique. On y retrouve 18 musiciens, 4 pianos à queue, 2 marimbas. Ben Klock créera peut-être la surpise en s'invitant parmi les musiciens. Cette pièce montre que Nuits Sonores va bien au delà de la musique électronique.


Un artiste emblématique pour les éditions futures ?


Pierre-Marie Oullion : Personnellement, mon choix se portait sur les Beastie Boys. Malheureusement le groupe n'existe plus. Aujourd'hui, les anglais de Massive Attack pourraient avoir du sens dans Nuits Sonores. On essaye de raconter une histoire, notamment avec la venue de New Order et Kraftwerk dans les éditions précédentes. C'est vrai que Massive Attack s'inscrit dans cette histoire de la musique électronique.