Miss Kittin & The Hacker, deux grenoblois, icônes de l'électro pop

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 09/11/2009 à 09H59
Miss Kittin & The Hacker, deux grenoblois, icônes de l'électro pop

Miss Kittin & The Hacker, deux grenoblois, icônes de l'électro pop

© Culturebox

Quelques mois après la sortie de leur second album "Two", Miss Kittin & The Hacker sont en tournée dans plusieurs villes de France du 5 au 10 novembre 2009. Originaire de Grenoble, ce duo a réussi à devenir une référence dans l"univers électro, bien au delà des frontières hexagonales.

Caroline Hervé et Michel Amato, alias Miss Kittin & The Hacker, ont attendu huit ans pour reformer leur duo. Une façon peut-être de faire retomber la pression car leur premier album "Firt" avait considérablement marqué les esprits, du public comme de la critique, certains n'hésitant pas à dire que le duo avait "révolutionné" la musique électronique  à la française, jusqu'à devenir de véritables icônes. Une réputation qui doit aussi beaucoup au look et à la personnalité de Miss Kittin. Dans le premier album, elle avait écrit des textes où se mêlaient ironie et obscénités, dont le meilleur exemple est le tire "Frank Sinatra". Un style qui avait fait du groupe un des fer-de-lance de l'électro-trash. Après ce premier succès, les deux  grenoblois ont réalisé des albums solo ( Batbox en 2008 pour Miss Kittin). Pour leur second opus commun, ils ont travaillé comme d'habitude, à distance, en secret, pour ne pas se mettre de pression et faire ce qui leur plaisait. Au final, "Two" est un album beaucoup moins ironique que le premier, avec des influences qui vont chercher autant dans le rock que  la new-wave ou le disco. Huit après, Miss Kittin & The Hacker sont devenus des trentenaires, et les paroles de Caroline sont aussi plus axées sur des questions existentielles. Certains ont déja qualifié cela de "disco-métaphysique" !