Mick Jones de Clash expose ses trésors à Londres

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 13/03/2012 à 12H34
Mick Jones entouré de ses souvenirs.

Mick Jones entouré de ses souvenirs.

© Jas Lehal/The London Paper/SIPA

Le guitariste de Clash expose sa collection personnelle de souvenirs rock dans une galerie londonienne. Avec en ligne de mire l'ouverture de la "Bibliothèque rock and roll" qu'il appelle de ses voeux depuis des années.

"The Rock and Roll Public Library", présentée à la Subway Gallery jusqu'au 31 mars, présente plus de 10.000 objets amassés par Mick Jones au fil du temps. Une collection débutée bien avant la fondation de Clash en 1976, et qui regroupe des livres, des disques, des magazines (comme le culte "Creem"), des vidéos et des centaines d'autres objets, y compris des vêtements portés par Clash sur scène.

"Ca a commencé par une collection de bande dessinées lorsque j'étais enfant, mais ça a grossi jusqu'à devenir une histoire culturelle et sociale de notre temps", explique Mick Jones.

Un mur de magazines rock de la collection de Mick Jones.

Un mur de magazines rock de la collection de Mick Jones.

© © Ray Tang / Rex Features/REX/SIPA
Le but de Mick Jones : ouvrir un centre de documentation 
La Subway Gallery présente l'expo comme "un guide inestimable de la collision d'influences culturelles qui ont formé Mick Jones et Joe Strummer" et "un témoignage de la façon dont la pop musique s'est concrétisée au même moment que le pop art."

Mick Jones, lui, voit plus loin. Il cherche un lieu permanent où abriter ses précieux documents. "J'ai beaucoup de choses, alors je me suis dit que ce serait bien de partager",  explique le guitariste dans un entretien à Ham & High ."Alors que tant de bibliothèques ferment actuellement, ce serait bien d'ouvrir un établissement qui pourrait servir de centre de documentation pour montrer l'histoire de notre temps".
The Rock & Roll Public Library de Mick Jones

The Rock & Roll Public Library de Mick Jones

© Subway Gallery
La galerie, un ancien kiosque vitré, est située en sous-sol, dans le métro, au croisement de Edgware Road et Harrow Road. Un couloir rebaptisé le "Joe Strummer Subway", où le chanteur disparu jouait en tant que musicien de rue au début des années 70.

Deux films en préparation autour de Clash
Par ailleurs, Mick Jones travaille actuellement avec Paul Simonon à un biopic sur The Clash, basé sur l'enregistrement de leur album "London Calling", un classique sorti en 1979.  Les deux musiciens sont producteurs exécutifs du film. De son côté, la réalisatrice française Julie Delpy prépare un biopic sur le chanteur-leader de Clash, Joe Strummer, disparu en décembre 2002.

The Rock & Roll Public Library
Du 9 au 31 mars 2012
Lundi au samedi de 11h à 19h
Dans le métro de Londres 

"White Riot", Clash Live en 1978 à Victoria Park, Londres