Lescop, retour solo du rocker rochelais dans sa ville natale

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 15/05/2012 à 15H29
Lescop sur scène

Lescop sur scène

© France3/culturebox

Profitant d'une parenthèse provisoire (?) de son premier groupe, l'ex chanteur d'Asyl revient jouer à La Sirène de La Rochelle en première partie de Charlotte Gainsbourg. Rencontre avec une des figures montantes de cette nouvelle pop française qui, sans renier ses racines 80's, assume un son et des paroles made in France.

"Provoquer un chaos contrôlé, concilier l'inconciliable" ; comme avant, lui François & The Atlas Mountains et surtout John et Jehn qui ont produit son premier album, Mathieu Lescop a quitté ses terres charentaises pour écrire un nouveau chapitre de son histoire musicale. Et c'est donc outre-Manche qu'il a trouvé l'inspiration. Après 17 ans d'une pop rock déjà ténébreuse qui avait permis à Asyl de partir en tournée avec Indochine et Daniel Darc, Lescop a remisé les amplis Marshall et ressorti les boites à rythmes de ses premiers amours.

 

 

A  l'image de "la Forêt", premier single de l'album (à écouter sur la playlist de France Inter), le rochelais ne cache pas son intention de remettre à l'honneur les grands noms des scènes rennaise et bordelaise des années 80. Jacno, Daho, Darc donc, mais avec un son et une écriture (en français) résolument modernes. Le label s'appelle Pop Noire, une façon d'afficher tout de suite la couleur.