Les Nuits de l'Alligator : jeunes artistes et vieux blues à la Rodia

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 25/02/2012 à 16H17
Page d'accueil du site des Nuits de l'Alligator

Page d'accueil du site des Nuits de l'Alligator

© DR

Les Nuits de l'Alligator se présentent comme un festival itinérant des musiques roots d’ascendance américaine. Manou Combi, le directeur de la Rodia utilise une formule sympathique : des jeunes groupes qui jouent de la vieille musique. On navigue donc de la folk au blues, du garage, à la soul, dans plus de 20 villes à travers la France.

Kitty Dasy & Lewis font du Rockabily.Ils sont très jeunes mais la moyenne d'âge du groupe l'est moins puisqu'ils jouent avec papa à la guitare et maman à la contrebasse. Leur tournée française est à suivre sur leur site kittydaisyandlewis.com

La canadienne Lindi Ortega :

 

Konrad Wert, alias Possessed By Paul James :

Kitty Daisy & Lewis "Going Up The Country" :