Le Teknival de Millau s'est terminé sans embuches

Par @Culturebox
Publié le 16/08/2016 à 14H32
Le Technival de Millau le 13 août 2013

Le Technival de Millau le 13 août 2013

© Aurélien Trompeau / PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP

A l'issue d'un long week-end marial, le festival de musique électronique Teknival s'achevait mardi à Millau (Aveyron), sur ce causse du Larzac détenu par la commune, où les "teufeurs" avaient commencé à s'installer illégalement vendredi soir, a constaté un correspondant de l'AFP.

La plupart des murs de son ont été démontés et les participants quittaient  lentement les lieux. Leur nombre a atteint 25.000 au plus fort de la  manifestation, dans la nuit de samedi à dimanche, selon "Barouf", porte-parole  d'un des collectifs organisateurs.
Le Teknival 2016 de Millau en pastilles
Au cours de l'ensemble du week-end de trois jours, 48 prises en charge ont été dénombrées par les secours, pour des malaises ou blessures, dont neuf  hospitalisations, en particulier une mineure de 15 ans ayant consommé alcool et  drogues. L'état de cette dernière, qui a été hospitalisée consciente, était "stabilisé" mardi, selon la préfecture.

Une centaine de gendarmes se sont relayés sur place pour sécuriser le festival. Trois personnes ont été  placées en garde à vue, dont une, suite à des coups et blessures volontaires contre un gendarme mobile. De nombreux produits stupéfiants ont été saisis, a-t-on indiqué de même source.