Le rock-dentelle de Lady Arlette à la Maison de l'université

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 14/02/2011 à 12H17
Le rock-dentelle de Lady Arlette  à la Maison de l'université

Le rock-dentelle de Lady Arlette à la Maison de l'université

© Culturebox

Sur scène, elle s'appelle Lady Arlette mais dans la vie, c'est Annabelle Cavallin. Cette chanteuse et guitariste a monté son groupe de rock autour de textes ciselés et de tenues vestimentaires très décalées. Une Lady Gaga à la française qui sera en concert le 15 février 2011 à la Maison de l'université à Mont-Saint-Aignan. La Lady revient avec un nouvel album intitulé "Je suis madame".

Certains l'appellent la "Didier Wampas au féminin" pour son côté déjanté, une sorte d'égérie punk en plus nuancé. La dame au chapeau et aux Dr Martens roses vient de Montbéliard. En novembre 2008, elles rencontre trois gars de la scène musicale normande : Paolo Consiglio à la guitare, Laurent Gauthier à la batterie et Pierre Lacheray à la basse. Avec eux, elle donne vie à un projet, Le Cabaret Improbable, qui deviendra le titre de son premier album. Elle conçoit ses textes à la façon des haïkus, ces courts poèmes japonais, et des jeux de mots.  Dans son nouvel album "Je suis madame", l'une des 10 chansons est intitulée "J'aime les vieilles qui fument", un hommage à une autre drôle de dame de la chanson française, l'inclassable Brigitte Fontaine, qui a peut-être bien trouver en Lady Arlette sa fille spirituelle.
- > A voir aussi sur Culturebox :
->>
Lafayette-en-concert-du-son-et-de-l'énergie
->>Static-move-nouvel-album-de-Pascal-Benoit-ex-Kat-Onoma
->>Djak--du-son-pop-rock-indépendant-venu-d'Angers