Le retour des Cranberries

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 23/02/2012 à 11H16
Dolores O'Riordan sur scène à San Remo le 18 février 2012

Dolores O'Riordan sur scène à San Remo le 18 février 2012

© AFP / Tiziana Fabi

Après une pause de neuf ans, les Irlandais, auteurs de tubes comme l'emblématique "Zombie" (1994), assurent avoir "retrouvé l'alchimie" pour l'album de leurs retrouvailles, "Roses", sorti lundi 20 février sur le label Gemini Vid. Ils seront en concert en France en juin et en juillet.

Portés par la voix et la fougue de Dolores O'Riordan, les Cranberries, originaires de Limerick (dans le centre-ouest de l'Irlande), demeurent l'un des groupes les plus marquants des années 1990. Ils ont vendu quelque 40 millions d'albums grâce à des chansons inoubliables comme "Zombie", sur le conflit en Irlande du Nord, mais aussi des ballades intemporelles comme "Linger" (1993) ou "Ode to my Family" (1994).



La séparation
En 2003, deux ans après la sortie de l'album "Wake up and smell the coffee" (on y trouvait la chanson "Analyse"), les quatre musiciens ont eu le sentiment qu'ils n'avançaient plus. "En 2003, mon fils avait cinq ans, ma fille deux ans et je les emmenais sur la route avec nous. J'ai réalisé que ce n'était pas juste pour eux. Et puis, du point de vue créatif, nous étions dans une ornière. Nous avions besoin d'une pause", a confié Dolores O'Riordan à l'AFP. Le groupe s'est séparé. La rockeuse aux prises de position parfois controversées -plutôt traditionnalistes- a quitté l'Irlande pour le Canada et a eu deux autres enfants.

Les retrouvailles
Quelques années plus tard, l'Irlande lui a envoyé un signe décisif : la Société philosophique du Trinity Collège de Dublin l'a nommée marraine. Revenue au pays pour y donner un concert acoustique, Dolores O'Riordan a recontacté les membres du groupe. Spontanément, "l'alchimie" est revenue entre eux, comme ils le soulignent tous. Or, la chanteuse était censée organiser une tournée pour son second album solo. Finalement, le projet s'est mué en tournée des retrouvailles, avec quelque 107 concerts pour les Cranberries en 2009.

Ces concerts ont énormément frappé le guitariste Noel Hogan : "Le choc, pour moi, ça a été de voir des jeunes dans le public. Pendant que nous faisions une pause, tous ces gamins découvraient notre musique sur internet sans jamais penser qu'ils auraient l'occasion de nous voir sur scène", a-t-il relaté à l'AFP. Après la tournée, le groupe a poursuivi sur sa lancée, cette fois en studio. "Sans contrat, sans management, sans maison de disques. Pas parce que nous étions obligés de le faire mais parce que nous en avions envie." D'où l'éclosion de l'album "Roses".

Clip de "Tomorrow", extrait du nouvel album

"Il n'y a pas de questions d'ego, personne n'essaye de prendre le dessus. J'ai travaillé avec beaucoup de musiciens de studio et cette alchimie c'est quelque chose qui ne s'achète pas", a souligné Dolores O'Riordan, auteur de tous les textes comme par le passé. Thèmes évoqués : la mort de son père, des problèmatiques de mère, des réflexions sur le temps présent.

Nouvelle tournée mondiale
Le 15 mars, les Cranberries entament en Nouvelle-Zélande une nouvelle tournée mondiale, qui passera par la France en juin, juillet, puis novembre. Dolores O'Riordan, mère de famille nombreuse (quatre enfants), l'appréhende comme un authentique bol d'air : "A la maison c'est 'maman, qu'est ce qu'il y a pour le dîner ? Où sont mes fringues ?' En tournée, c'est room-service !"

Les dates des Cranberries
20 juin 2012 : à Paris, au Grand Rex
6 juillet 2012 : à Toulouse, au Zenith (site pas encore actualisé)
25 novembre 2012 : à Paris, au Zenith (site pas encore actualisé)

"Show me the way", extrait de l'album "Roses"

 

L'immortel "Zombie" (1994)