Le rappeur Oxmo Puccino ambassadeur de l'Unicef

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 18/10/2012 à 17H08
Oxmo Puccino : s'engager pour les enfants, c'est "un devoir"

Oxmo Puccino : s'engager pour les enfants, c'est "un devoir"

© Droits réservés

Le rappeur français Oxmo Puccino a été nommé ambassadeur de l'Unicef pour la France, a annoncé jeudi dans un communiqué l'organisation des Nations Unies d'aide à l'enfance.

"En le nommant ambassadeur, l'Unicef France souhaite aujourd'hui saluer l'implication de cet artiste, auteur, rappeur, musicien", qui soutient l'organisation depuis 2009 lorsqu'il avait composé une chanson pour elle, "Naître adulte", explique l'Unicef.

S'engager pour les enfants : "un devoir"
"Il y a une chose que je n’arrive pas à accepter : c’est qu’un enfant puisse mourir. S’engager pour les enfants, je le vois comme un devoir, un devoir que nous avons tous", affirme pour sa part Oxmo Puccino. "Et il ne faut pas attendre les moments tragiques pour agir : c’est tous les jours qu’ils ont besoin de nous. En Afrique, on dit souvent que les enfants sont à tout le monde. On est tous responsables des enfants du monde.", ajoute le "poétiseur".

"Je veux que le monde tourne les yeux vers les enfants soldats, ceux qui sont malnutris, ceux qui ne vont pas à l'école. On est tous là, à se poser des questions sur ce monde qui va mal, sur comment aider ces gens, ces enfants auxquels on n'a pas accès... Il y a des réponses à nos questions dans les actions menées par l'Unicef".

"Naître  adulte", composé par Oxmo Puccino pour l'Unicef en 2009

L'accès à l'école est primordial pour Oxmo
Pour Oxmo, l'enfant du 19e arrondissement de Paris, l’accès à l’école, c’est primordial. "J’ai rencontré au cours de mes voyages des jeunes avec un potentiel énorme, qui auraient pu, s’ils avaient eu la chance de faire des études, apporter une vraie richesse au monde – peut-être inventer un médicament, un vaccin… Me dire que dans 20 ans un môme qui apporte une solution au monde y est arrivé grâce à la contribution de l’UNICEF, je trouve ça fantastique."

"Il ne faut pas se laisser intimider par les obstacles, jamais", insiste Oxmo Puccino. "Et je pense que c’est l’une des premières choses à dire aux enfants : ça ne va pas être facile, mais tout est possible, et c’est vous qui décidez de la hauteur des obstacles. Je l’enseigne à ma fille de 4 ans tous les jours. Si on apporte chacun notre goutte d’eau, on peut faire un océan."

Oxmo Puccino rejoint ainsi Mimie Mathy, Patrick Poivre d'Arvor, le golfeur Jean Van de Velde, le chef d'orchestre Myung Whun Chung et l'Orchestre Philharmonique de Radio France, tous ambassadeurs de l'Unicef France.