Le Prince Miiaou, nouvelle silhouette féline sur la scène française

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 24/03/2009 à 10H37
Le Prince Miiaou, nouvelle silhouette féline sur la scène française

Le Prince Miiaou, nouvelle silhouette féline sur la scène française

© Culturebox

Le Prince Miiaou, (non ce n'est pas une faute de frappe, il y a deux i, c'est important !) c'est le nom de scène d'une jeune artiste française. Doucement mais sûrement, Maud Elisa Mandeau fait sa trace, en suivant un chemin très personnel. Elle est à l'affiche des Nouvelles Scènes à Niort du 24 au 28 mars.

Je vais tout de suite rassurer mon rédacteur en chef et lui expliquer  pourquoi il y a deux "i" à Miiaou. Parce que, chef, le prince Miaou, c'est à l'origine un conte perse et le "i" supplémentaire, c'est pour le copyright. Ca, c'est fait ! Passons à l'essentiel, à savoir la personnalité assez décalée de la jeune Maud Elisa. Derrière une apparence gracile, cette native de Jonzac en Charente-Maritime qui avait commencé à étudier la sociologie et l'anthropologie à Bordeaux,  a déjà construit un univers bien à elle. Déjà, en 2007, lors de la sortie de son premier album (Nécessite Microscopique), personne n'avait pu dire à quel race appartenait ce drôle de félin musical. Dans un paysage musical, où les p'tites nanas talentueuses ne manquent pas (Camille, Anaïs, La Grande Sophie, Mademoiselle K), elle réussit à se démarquer. A 24 ans, c'est pas mal non ?!

-->  pour écouter plus de chansons du Prince Miiaou