Le nouvel album de McCartney à l'écoute

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 02/02/2012 à 10H07
Paul McCartney, 30 novembre 2011 à Bercy Paris.

Paul McCartney, 30 novembre 2011 à Bercy Paris.

© Patrick Kovarik - AFP

Paul McCartney publie lundi un nouvel album, majoritairement composé de reprises de chansons qu'il aimait dans son enfance et sa prime jeunesse. Délicieusement suranné et jazzy, "Kisses on the bottom" ("Baisers sur le postérieur") recèle aussi deux inédits : l'un avec Stevie Wonder et l'autre en compagnie d'Eric Clapton.

Qu'écoutait donc, lorsqu'il était jeune, le futur Beatle, qui a composé des dizaines d'hymnes célébrissimes dans le monde entier ? Réponse dans cet hommage en 14 titres aux  standards américains des années 30, de Cole Porter à Harold Arlen, déjà à l'écoute ici.

Paul McCartney prend visiblement un grand plaisir à revisiter ces chansons qu'il a dû siffler des centaines de fois sous la douche et roucouler à ses belles. Des standards qu'il a parfois entendus pour la première fois joués par son père à la maison lorsqu'il était enfant. Ici, l'orchestration est élégante, souple et caressante,  presque trop discrète, et les morceaux alternent ballades romantiques et swings optimistes propres à faire claquer des doigts.

Sur son site, McCartney explique l'origine du titre de son album "Baisers sur le postérieur" : il ne s'agit pas d'une obsession pour les fesses mais d'une citation du hit de Fats Waller 'I'm Gonna Sit Right Down and Write Myself a Letter" sorti en 1935, qui ouvre l'album.

Le disque marque aussi une première, souligne Macca : il l'a enregistré sans jouer ni basse, ni guitare ni piano. "C'était très spontané, quasi organique, ce qui m'a rappelé la façon dont nous travaillions avec les Beatles", explique-t-il.

Le nouveau duo avec Stevie Wonder
Alors que l'on fêtera en mars les 30 ans de leur impérissable duo "Ebony and Ivory", Stevie Wonder et Paul McCartney ont collaboré à nouveau pour un morceau de cet album, "Only Our Hearts".

L'ancien Beatle raconte : "Stevie est venu me voir en studio à Los Angeles, il a écouté le morceau pendant à peu près dix minutes et il est totalement rentré dedans. Il a été jusqu'au micro et en 20 minutes il avait bouclé son solo dynamite (à l'harmonica). Quand tu écoutes, tu te dis "Comment fait-il ?". Mais c'est juste parce que c'est un génie, voilà pourquoi."

"Ebony and Ivory" de Stevie Wonder et Paul McCartney

Ecoutez l'autre inédit avec Eric Clapton
L'autre invité de marque de l'album de Macca, est "My Valentine" avec Eric Clapton, à l'écoute ci-dessous.

"My Valentine" de Paul McCartney et Eric Clapton

Le tracklisting de "Kisses on the Bottom":
I’m Gonna Sit Right Down And Write Myself A Letter
Home (When Shadows Fall)
It’s Only A Paper Moon
More I Cannot Wish You
The Glory Of Love
We Three (My Echo, My Shadow And Me)
Ac-Cent-Tchu-Ate The Positive
My Valentine
Always
My Very Good Friend The Milkman
Bye Bye Blackbird
Get Yourself Another Fool
The Inch Worm
Only Our Hearts
Baby’s Request (bonus de l'édition deluxe)
My One And Only Love (bonus de l'édition deluxe)