Le documentaire sur Bob Marley sera disponible sur Facebook

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 15/04/2012 à 11H58
Bob Marley dans le documentaire de Kevin MacDonald.

Bob Marley dans le documentaire de Kevin MacDonald.

© Wild Style Films / Universal

Le jour même de sa sortie en salles vendredi 20 avril aux Etats-Unis, le très attendu documentaire sur Bob Marley sera disponible simultanément sur Facebook en streaming payant. Il faudra débourser 6,99 dollars (5,30 euros) pour regarder ce film à domicile. Il s'agit d'une première pour le réseau social de Mark Zukerberg, qui devrait reverser une petite partie des bénéfices à l'association caritative "Save The Children". Le long-métrage sera également disponible immédiatement en vidéo à la demande outre-Atlantique.

Signé du réalisateur Kevin MacDonald ("Le dernier roi d'Ecosse" sur Idin Amin Dada), "Marley" est attendu le 13 juin sur les écrans français.

Comprendre l'homme derrière le prophète du reggae
Réalisé avec la participation active de la famille de la légende du reggae, il s'appuie sur de longs entretiens avec ses proches et sur des images tirées des archives familiales souvent inédites.L e film invite surtout à comprendre l'homme derrière l'icône et à porter sur son oeuvre un regard neuf.

Le but du réalisateur était d'approcher au plus près Robert Nesta Marley, né le 6 février 1945 dans un petit village de Jamaïque, et mort en pleine gloire d'un cancer généralisé le 11 mai 1981 à Miami, à l'âge de 36 ans. Et ce faisant, de comprendre les motivations des chansons du prophète du reggae, dont la notoriété reste immense dans le monde, y compris chez les jeunes générations.

La bande annonce de "Marley"

"Ni blanc ni noir"
Pour  Kevin MacDonald, l'un des aspects les plus importants de la légende Marley réside dans son origine métisse. Ni blanc, ni noir, il s'est "toujours senti à part", dit sa femme.

Ce statut d'éternel laissé pour compte explique sans doute, aux yeux du réalisateur, une partie de l'aura du chanteur, vénéré de la Jamaïque à l'Afrique, en passant par l'Europe et les Etats-Unis, comme le montrent les images de tags, posters, slogans, témoignages qui jalonnent le générique de fin du film.

L'affiche de "Marley" de kevin MacDonald

L'affiche de "Marley" de kevin MacDonald

© Droits réservés

Le film fourmille de témoignages de proches
La famille de Bob Marley a travaillé main dans la main avec Kevin MacDonald, et c'est une première : Ziggy Marley, le fils, en est le producteur exécutif, aux côtés de Steve Bing et Chris Blackwell (fondateur du label Island).

Alors que l'héritage sans testament de Bob Marley a donné lieu à une longue bataille homérique entre ses proches, ces derniers se sont en revanche entendus pour témoigner largement dans ce film.

Ses musiciens, producteurs, amis et certains hommes politiques viennent aussi raconter dans ce documentaire leur Bob Marley, permettant d'entrevoir quelques uns de ses ressorts intimes.

Présenté à la dernière Berlinale, ce documentaire, attendu de longue date, a changé plusieurs fois de mains. Martin Scorcese ("Taxi Driver"), d'abord pressenti en 2008, avait dû abandonner pour cause d'agenda incompatible. Puis c'est Jonathan Demme ("Le Silence des agneaux") qui avait repris le projet. Mais ses premiers rushes n'ayant pas donné satisfaction à la production, il avait finalement été remplacé par Kevin MacDonald.