LCD Soundsystem : un doc sur les dernières heures présenté à Sundance

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 12/01/2012 à 13H43
James Murphy dans "Shut Up And Play The Hits"

James Murphy dans "Shut Up And Play The Hits"

© Dylan Southern & Will Lovelace

Il y a d'abord eu "le dernier disque" ("This Is Happening" en 2010). Puis l'annonce début 2011 de la fin du groupe de James Murphy. Et enfin le grandiose concert d'adieu en avril dernier au Madison Square Garden de New York. Pourtant, la fin n'était pas tout à fait complète sans les images. Le documentaire "Shut Up And Play The Hits", présenté en avant-première le 22 janvier au festival américain du cinéma indépendant de Sundance, répare cet oubli. Regardez la bande annonce ci-dessous.

Le 2 avril 2011, le groupe tirait sa révérence
Le film montre le tomber de rideau de ce groupe majeur des années 2000 à qui l'on doit le son disco-punk ou punk-funk qui s'est imposé partout dans le rock et l'électronique durant leurs 6 ans de carrière. Pour cet auto-sabordage en grande pompe, un geste rarement vu de la part d'un groupe au faîte de sa gloire, LCD Soundsystem a réussi son pari d'offrir au public et au groupe "les meilleures funérailles jamais vues".

Devant un public chauffé à blanc qui en parle encore avec des trémolos dans la voix, James Murphy et les siens ont joué le 2 avril 2011 durant plus de 3h30. Au menu, 29 chansons au total, y compris les hits "Daft Punk is playing at my house", "Losing my Edge", "North American Scum" (pour lequel Arcade Fire était monté sur scène) et "New York I Love You But You Bringing Me Down" en final.

Un doc dans les coulisses du tomber de rideau avec James Murphy
Signé Dylan Southern et Will Lovelace, le documentaire "Shut Up And Play The Hits" est cependant loin du concert filmé. Il entre dans l'intimité de James Murphy durant 48 heures, jusqu'au matin du lendemain du show. Le leader du groupe, confronté à la fin qu'il avait lui-même programmée et à son retrait du jeu, livre son point de vue sur le succès et le cirque médiatique. De l'avis général, s'en dégage un mélange de mélancolie et de triomphe mêlés. La bande annonce ci-dessous en donne un bon aperçu.

"Shut Up And Play The Hits" : la bande annonce.