Laurent Garnier promet un album pour 2012

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 04/01/2012 à 14H55
Laurent Garnier, électrisé par les projets pour 2012.

Laurent Garnier, électrisé par les projets pour 2012.

© Collot/SIPA

Le DJ techno le plus connu de France ne manque pas de projets pour 2012. Album, film, livre, musique de film : son escarcelle est pleine à ras-bord.

Un retour à la pure techno
Laurent Garnier, qui nous avait accordé une interview en novembre au sujet de son DVD Live à Pleyel, confiait avoir "tourné la page" avec ce concert de 2010 qui a marqué pour lui "l'aboutissement de quinze ans de travail de la scène avec mes musiciens". 

Terminé les instruments live et la fusion techno-jazz. "Ce concert m'a permis de passer à autre chose. Depuis, je suis reparti avec LBS (Live Booth Sessions, en trio avec Benjamin Rippert et Scan X) dans quelque chose de beaucoup plus techno", ajoutait-il.

De fait, il a déjà "6 ou 7 morceaux de prêts." La tonalité ? "Très techno, très dancefloor", précise-t-il en ajoutant qu'"il y a de quoi faire plusieurs maxis qu'on commence à jouer avec LBS." En compagnie de ses deux complices, il sera en tournée jusqu'au printemps, notamment aux Etats-Unis, au Japon et en Europe. Mais à partir d'avril, il a prévu de s'enfermer chez lui pour composer son nouvel album promis en principe avant la fin de l'année.

"Our Future", un morceau posté récemment par Laurent Garnier

Quelques remixes et des musiques de films
L'auteur de "Crispy Bacon" compte aussi faire quelques remixes, pour le label Poker Flat de Steve Bug. Mais pas trop car il veut éviter la dispersion et avoue préférer faire de la musique pour lui. Laurent Garnier voudrait aussi produire des musiciens en devenir, notamment "une jeune artiste dans le hip-hop" qu'il apprécie beaucoup mais dont il ne dira rien. Pour l'instant.

Côté cinéma, le dj techno continue à travailler au scénario de l'adaptation sur grand écran de son autobiographie "Electrochoc" - au passage, il commence à trouver le rythme du cinéma vraiment long :  5 ans déjà qu'il est sur ce projet.  Ce qui ne l'empêche pas d'avoir deux musiques de films sur le feu, dont un sur le sport.

LBS sur la route en 2011 comme si vous y étiez

Un nouveau chapitre à son autobiographie
A propos de son autobiographie "Electrochoc", sortie en 2003, la traduction anglaise, étonnemment tardive, est enfin terminée. Elle va surtout donner lieu à l'ajout d'un troisième chapitre. De fait, en 8 ans, il s'en est passé des choses dans la vie de cet hyperactif !

Double dose de radio
Et puis il y a la radio. Manifestement un des grands amours de Laurent Garnier. La mythique web radio PedroBroadcast, un panorama réjouissant de sa vaste discothèque,  "continue son bonhomme de chemin".  Mais il y a aussi, depuis janvier 2010, "It Is What It Is", émission hebdomadaire pour les Radios Francophones publiques diffusée en France le samedi soir sur Le Mouv', ainsi qu'en Belgique, en Suisse et au Mali.

Du rap au jazz et du reggae à la techno en passant par le dubstep et la musique africaine, ce pilier de la techno y fait preuve une fois encore d'une ouverture musicale à 360 degrés. Laurent Garnier se félicite d'avoir réussi en deux ans à "fidéliser un public". "Je me rends compte que les gens aiment bien ne pas savoir à quoi s'attendre à chaque fois", constate-t-il. De la surprise par un passeur hors-pair, forcément, on en redemande.

La dernière émission "It is What it is" de Laurent Garnier sur le Mouv'