La renaissance de KaS Product, précurseurs de "l'electroclash"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 24/10/2012 à 17H15
Mona Soyoc et Spatz

Mona Soyoc et Spatz

© MaxPPP

"Try Out", "By Pass" et "Ego Eye". Ce sont les trois opus enregistrés par KaS Productions. Un groupe mythique de la new wave française, qui a pourtant surtout connu un succès chez nos voisins d'outre-manche. Séparés en 1988, ils se sont retrouvés lors de quelques concerts, mais l'histoire redémarre à l'occasion de la remasterisation de ces albums, qui sera suivie 'une tournée de 11 dates à travers l'Europe. KaS Productions sont considérés par certains comme des précurseurs de l'electroclash, mélange de punk, de rock, de new wave et de techno.

Le groupe naît en 1980, de la rencontre entre l'américaine Mona Soyoc et du lorrain Spatsz. Le duo enregistre dans un appartement et de manière totalement indépendante une démo, à l'époque sur cassette, qu'ils présentent à un magasin, "Punk Records". Celui-ci accepte de les produire, et finalement le succès est là, puisque les premiers 45 tours s'exportent en Angleterre, patrie de la new wave à l'époque.

Ils sortent ensuite leurs deux premiers albums chez RCA, et jouent notamment en première partie d'une tournée de Marquis de Sade, fameux groupe de rock rennais. La voix particulière de Mona colle parfaitement à cette génération un peu triste, froide et cynique, symbolisée par le mouvement cold-wave. Une époque paradoxalement très productive pour la scène underground française, et parfaitement illustrée par la compilation So Young But So Cold: Underground French Music 1977-1983, qui porte le titre d'une chanson de KaS Product.

Après sa séparation en 1988, le duo s'est réuni lors d'un concert aux Eurockéennes de Belfort, un à la Locomotive à Paris, et un autre à l'occasion du Festival Sousterrain de Nancy. Mais c'est carrément une tournée française de 11 dates que KaS Product entreprend donc suite à la réédition de ces albums, témoins d'une époque fascinante de la musique.

La pochette de "Try Out"

La pochette de "Try Out"

© DR