La Gare du Nord transformée en boîte de nuit géante le 3 octobre

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/09/2015 à 15H18, publié le 21/09/2015 à 15H13
Derrière la sage façade de la Gare du Nord à Paris, un dancefloor géant se prépare.

Derrière la sage façade de la Gare du Nord à Paris, un dancefloor géant se prépare.

© Bertrand Gardel/ hemis.fr / AFP

Dans le cadre de la prochaine Nuit Blanche, les amateurs de musique électro sont invités à venir se déhancher à l'intérieur de la Gare du Nord à Paris, transformée en dancefloor géant. Mais aussi euphorique soit la musique, aussi fiévreux soit le public, tout se passera en silence, sur le mode des "silent disco" bien connus des festivaliers.

Des casques avec trois mixes au choix

Les centaines de clubbers se verront remettre chacun un casque sans fil (haute fréquence) dans lequel ils pourront écouter les mixes en temps réel de trois dj's au choix en permanence sur trois canaux différents.

Une douzaine de dj's seront aux platines de 23h à 5 heures du matin, dont Cut Killer, Joris Delacroix, Mum's, Crazy B, Michael Canitrot et Vincent Vega.

Particularité : ce dancefloor insolite de 4.000 m2 équipé de trois bars sera donc complètement silencieux et ne pourra gêner le voisinage. Il n'empêchera pas non plus les conversations : pour se faire entendre de son interlocuteur, il suffira d'ôter son casque et de parler normalement, sans hurler.

Autre intérêt : cette nuit électro se déroulera dans le cadre rare de la partie historique de la Gare du Nord, qui fête ses 150 ans, face aux voies grandes lignes, a précisé la SNCF.

L'évènement prévu cet été avait dû être reporté

Ne pourront avoir accès à ce "club ferroviaire" que les personnes ayant auparavant acheté (au prix de 26 euros) leur billet en ligne sur le site digitick.com. Aucun billet ne sera en vente le soir même.

Programmé et annoncé à l'origine pour le 11 juillet, l'évènement baptisé Silence Station Night avait dû être reporté au dernier moment en raison d'enjeux de sécurité publique.

Cette fois, "la soirée n'aura aucun impact sur la circulation des trains, puisqu'elle se déroulera après le dernier train et avant les premiers départs du dimanche matin", précise la SNCF. "Elle n'engage par ailleurs aucun frais pour la SNCF puisque l'intégralité de l'opération est prise en charge par les organisateurs".