La Fête de l'humanité s'offre des locomotives rock en têtes d'affiches

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 14/09/2012 à 13H11
Patti Smith en concert en juillet 2010 à San Sebastian.

Patti Smith en concert en juillet 2010 à San Sebastian.

© RAFA RIVAS. AFP

Avec une affiche musicale solide digne des grands rendez-vous de l'été, la 77e Fête de l'Humanité qui s'ouvre ce vendredi 14 septembre s'impose comme le dernier festival rock de la rentrée. Patti Smith, New Order, Peter Doherty, Daniel Darc, BB Brunes, Hubert Felix Thiéfaine, Rodolphe Burger, Barbara Carlotti et Mustang sont notamment attendus ce week-end sur la pelouse de la Courneuve (Seint-Saint-Denis).

New Order, Patti Smith, Pete Doherty, Bénabar, Thiéfaine 
Vendredi à 22h, New Order, formation issue du groupe Joy Division après le suicide de son chanteur Ian Curtis, se produit sur la grande scène du parc de la Courneuve, après les petits Parisiens des BB Brunes.

Samedi, fidèle à sa tradition de miser sur les vieux "chevaux" du rock toujours fougueux, la Fête de l'Huma s'offre les services de Patti Smith dont le légendaire "Horses" (1975) dépasse là encore largement la moyenne d'âge du public attendu.

Actuellement à l'affiche du film "Confession d'un enfant du siècle" aux côtés de Charlotte Gainsbourg, Peter Doherty donnera dans l'après-midi des preuves de bonne santé artistique.

Bénabar viendra aussi dérouler le fil de ses chansons bâties comme des scénarios de téléfilm.

Dimanche, Hubert-Félix Thiéfaine refermera l'édition 2012. Après le discours politique de clôture, le récent lauréat de deux Victoires de la Musique, reprendra ses ballades envoûtantes aux paroles crypto-baudelairiennes ("Annabel Lee, au roman des amants, je feuillette tes lèvres").

Un événement qui se veut culturel et solidaire : 
La Fête ouvre aussi ses portes (samedi à 15h) à El General, de son vrai nom Hamada Ben Armor, "une figure du soulèvement tunisien", avec des chansons anti-Ben Ali.

Comme chaque année, l'Orchestre national de France apporte dimanche matin sa caution classique à la Fête, qui reçoit aussi dans l'après-midi le jazzman français Bernard Lubat accompagné du non-moins poète Richard Bohringer.

La scène Zebrock organisera un moment de solidarité avec les punkettes russes Pussy Riot, condamnées à deux ans de camps pour avoir manifesté contre Poutine. L'ancien chanteur de Taxi Girl Daniel Darc, foulera cette scène vendredi soir, de même que Barbara Carlotti et Mustang, alors que Rodolphe Burger, récent partenaire d'Higelin, qui revisite le répertoire du Velvet Underground, s'y produira samedi.

Des débats culturels, du théâtre, du sport, un hommage à Aragon, différents spectacles sont aussi programmés durant ces trois jours qui se revendiquent comme "le plus grand évènement culturel et politique annuel de France".


Tout le programme de la Fête de l'Humanité 2012