Toute en élégance, l'inclassable musique des cinq Parisiens (allez, disons dico funk !) est un fin condensé de rêveries.

Constitué de cinq musiciens (Charles, Martin, Tom, Hagni et David), cette formation sans chanteur - sauf exceptions faites avec quelques featuring dont celui de Loïc, leader d'Isaac Delusion -, concocte une musique aérienne mêlant influences disco, acid-jazz et french house.

Le groupe s'était déjà fait remarquer à l'automne 2012 avec son premier EP, un quatre titres éponyme signé sur le label Cracki Records (Jackson Thélémaque, Ménage à Trois, Isaac Delusion, etc.). 

Écoutez le single "L'Impératrice" (feat. Mike Larry), premier titre de l'EP éponyme paru en 2012 :


Trois ans plus tard, L'Impératrice récidive avec "Sonate Pacifique", un deuxième EP qui « convoque aussi bien Giorgio Moroder que Air, pour un mariage qui pourrait se rapprocher du "Random Access Memories" des Daft Punk, la notoriété et les casques en moins, l'humilité et la chaleur en plus », peut-on lire sur le Figaro (lire la critique sur le site du Figaroscope). Un univers qui n'est en effet pas sans évoquer les plus belles heures de la french touch, on pense notamment au Sébastien Tellier des débuts.
 

Écoutez le titre "Sonate Pacifique", extrait du deuxième EP de L'Impératrice, featuring Loïc Fleury du duo Isaac Delusion :


Groovy au possible, suave pour ne pas dire sensuel, ce nouvel essai ravit déjà les noctambules des soirées branchées. L'Impératrice pose là la deuxième pierre à un édifice musical qui brille tant par son audace que par sa grâce. 

Distribution

  • Date 19 juin 2015
  • Durée 51min
  • Production François Roussillon & Associés
  • Réalisation David Ctiborsky