L'ancien footballeur Tony Vairelles prépare un album de slam

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 04/06/2012 à 17H12
Tony Vairelles chez lui, dans la banlieue de Nancy

Tony Vairelles chez lui, dans la banlieue de Nancy

© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/Denis Mousty

Libéré de prison à la fin du mois de mars, après cinq mois de détention préventive, l'ancien footballeur international se lance dans une expérience inattendue : un album de slam, fruit d'une collaboration avec un codétenu.

L'information est révélée par le site internet du "Républicain Lorrain" : associé à Thierry Coignard, l'ancien footballeur de Lens, Nancy, Lyon, Rennes, Bastia et de l'équipe de France prépare actuellement un CD 2 titres de slam, premier pas vers un album. 

La rencontre entre les deux hommes a eu lieu derrière les barreaux de la prison de Metz-Queuleu. Coignard y purgeait une longue peine (il a passé vingt ans en prison), tandis que Tony Vairelles venait d'être mis en examen pour tentatives d'assassinats, après une fusillade aux abords d'une discothèque de la banlieue de Nancy, dans la nuit du 22 au 23 octobre 2011. Une affaire dans laquelle ses trois frères Giovan, Jimmy, et Fabrice sont également impliqués. 

Perdu dans cet univers carcéral, Tony Vairelles s'est lié d'amitié avec Thierry Coignard. "Au départ, je parlais très peu avec les autres détenus, raconte-t-il au Républicain Lorrain. Je ne savais pas à qui j’avais affaire. Mais au bout d’un mois, j’ai commencé à échanger avec Thierry, en faisant de la musculation et en jouant au football". Or, la grande passion de Coignard, c'est le slam, la poésie : "’J'ai toujours aimé la musique et la chanson. Plus jeune, j’ai perdu l’usage d’une corde vocale et c’est devenu plus difficile de chanter. C’est pour ça que le slam me convient bien". 

Les deux hommes ont commencé à travailler ensemble. "On a déjà écrit quatre textes, précise Tony Vairelles au quotidien régional. Les chansons, on les chantera ensemble. Mais le talent d’écriture, c’est Thierry qui l’a". Tony Vairelles reste sous contrôle judiciaire, tout comme son compagnon d'écriture.