L'ambiance Monty Python du nouveau clip des Elderberries

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 17/02/2012 à 16H44
Une scène du clip des Elderberries

Une scène du clip des Elderberries

© France3/Culturebox

A l'aube de la sortie de leur troisième opus prévu pour le printemps 2012, The Elderberries tournent actuellement un clip qui accompagnera un extrait de cet album à venir. Le groupe déjanté et énergique qui s'est formé sur les bancs du lycée de Clermont-Ferrand en 2002 revendique l'influence de Led Zeppelin, d'AC/DC pour le côté rock attitude ou encore des Foo Fighters.

The Elderberries offrent un mélange de cultures avec trois Anglais: Chris Boulton (Chant), Tom Pope (Guitare) et Jamie Pope(Basse); un Canadien: Ryan Sutton (Guitare) et le batteur français Yann Clavaizolle. Ils sortent leur 1er album intitulé "Nothing Ventured, Nothing Gained" en 2007 puis ils signent la B.O. du film Hellphone réalisé par James Huth avant un deuxième disque en 2009 "Ignorance and Bliss".

Un clip qui se veut proche des comédies quelque peu loufoques venues des Etats-Unis pour "dégager toute notre connerie" comme l'explique Yann Clavaizolle le batteur du groupe. L'histoire se déroule au château des Elderberries assailli par des moines sauvages de passage. Les femmes du château n'en peuvent plus du comportement des chevaliers qui ont oublié toute forme de galanterie, elles décident alors d'accueillir ces moines dévergondés mais charmant. Une histoire totalement farfelue va alors commencer entre les chevaliers et les moines.

Des petits clins d'œil à la vie contemporaine sont disséminés, comme des téléphones portables mêlés à des objets d'époques pour un résultat totalement décalé et drôle, un concentré de folie avec beaucoup d'humour et d'ironie qui colle parfaitement à l'image des Elderberries.