Justice offre son nouveau titre "Safe & Sound" au téléchargement

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Publié le 14/07/2016 à 20H16
Xavier de Rosnay et Gaspard Augé de Justice en 2016.

Xavier de Rosnay et Gaspard Augé de Justice en 2016.

© So Me / Ed Banger

De premières nouvelles de Justice nous étaient parvenues il y a peu via un dj set de l'écurie Ed Banger (leur label). "Safe & Sound", le morceau dévoilé alors discrètement par Busy P au festival Sónar de Barcelone, est enfin disponible officiellement. Le duo parisien électro a même le bon goût de fêter ce nouvel hymne en l'offrant au téléchargement sur son site.

Annoncé par sa maison de disques Because comme "un nouveau morceau pour célébrer l'été", "Safe & Sound" est donc enfin disponible gracieusement au téléchargement sur le site de Justice. Depuis que le crew Ed Banger (Busy P + Para One + Boston Bun), qui se produisait au Sónar en juin, en avait profité pour glisser cette petite surprise en ouverture de son set, les fans étaient en ébullition. 

La suite, c'est pour quand ?

Un bonheur ne venant jamais seul, la publication officielle de "Safe & Sound" s'accompagne d'une nouvelle photo (ci-dessus) de Xavier de Rosnay et Gaspard Augé signée de leur pote So Me, auteur des visuels de Ed Banger. Et d'un visuel de pochette (ci-dessous). En revanche pas un mot sur la suite. Parce que tout le monde espère bien sûr une suite à ce single, sous forme d'album, cinq ans après "Audio, Video, Disco". On le sent bien pourtant ce troisième album. Et le plus tôt sera le mieux.

Le pochette de "Safe & Sound" de Justice

Justice a signé des hymnes générationnels

"Les fans ont grandi, j'espère que la proposition qu'on va leur faire dans les mois à venir va les séduire à nouveau", esperait Pedro Winter (alias Busy P), le boss de Ed Banger, dans un hors-série que leur a consacré le magazine Tsugi cet hiver. "Beaucoup disent que c'est avec ce disque ("Waters of Nazareth" de Justice) qu'ils ont commencé à écouter de la musique électronique", remarquait-il aussi. Ajoutant avoir le sentiment que tout comme "Never be Alone" (Simian et Justice) en 2003, ce morceau a été générationnel" et "a eu une importance cruciale pour la scène française et pour la club culture." On souhaite aujourd'hui le même sort à "Safe & Sound".