John Lennon vu par Philippe Auliac, le paparazzi du rock

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 09/12/2010 à 10H22
John Lennon vu par Philippe Auliac, le paparazzi du rock

John Lennon vu par Philippe Auliac, le paparazzi du rock

© Culturebox

30 ans après la mort de  John Lennon, Philippe Auliac témoigne de la persistance des valeurs transmises par l'icône disparue des Beatles. C'est un peu grâce à lui s'il a fait de la photo de rock stars son premier métier   

"Power to the people" de Lennon fut le premier 45 tours acheté avec son argent de poche, au début des années 70. A cette époque, le jeune Philippe Auliac découvre le rock à la radio à travers le "Pop club" de José Arthur. Mais écouter ne lui suffit pas. Il a envie d'approcher plus près ces stars qui le fascinent. Alors, en lisant la presse spécialisée, il a une idée : il ira les photographier. Pas en studio mais sur le vif, dans la rue. Et ça marche pour celui qui va alors devenir le "paparazzi du rock" ! Avec David Bowie et Iggy Pop d'abord, puis il approche Georges Harrison et Ringo Star, alors que les Beatles sont déjà séparés. Mais il brûle surtout d'une rencontre avec John Lennon. Un rêve qui doit enfin se concrétiser à l'occasion de la promotion de "Double Fantasy" pour laquelle le musicien doit se rendre à Paris. Un rêve qui en restera un après le geste d'un certain Mark Chapmann dix jours avant le rendez-vous tant attendu...

A voir aussi sur Culturebox :
-
30 ans après sa mort, le mythe John Lennon
- Les Beatles remasterisés à Abbey Road