Jay-Z : le T-Shirt de trop ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 15/11/2011 à 21H14
Jay-Z

Jay-Z

© GLYN KIRK / AFP

Le rappeur new yorkais commercialise depuis quelques jours, via sa marque de vêtements Rocawear, des T-Shirts en forme de soutien à peine voilé au mouvement Occupy Wall Street contre les dérives de la finance. Souci : Jay-Z n'a aucune intention de partager les bénéfices de cette riche idée avec les militants du mouvement qui campent toujours dans le froid pour faire aboutir leurs idées.

L'affaire suscite la controverse outre-Atlantique. Pourtant le T-Shirt, qui joue avec les mots, n'est pas en cause. Que montre-t-il ?  Le slogan Occupy Wall Street transformé en Occupy All Streets, le W de Wall étant biffé et un S de graffeur rageur étant rajouté à street. Comprenez : "Occupez Toutes Les Rues". Malin. Et assuré de faire un tabac, surtout porté par le rappeur adulé.

De fait, il s'écoule comme des petits pains, comme le souligne sur son site Rocawear , qui fait état d'une rupture de stock momentanée.

Sauf que cette fois-ci, les fans et les observateurs se sont réveillés. Et ont questionné l'idole. Ce T-shirt signifie-t-il un soutien sans faille ? L'argent ainsi récolté profitera-t-il au mouvement des "Indignés" américains ? La réponse, décomplexée, est tombée de la bouche d'un porte-parole de la marque de vêtements.

"Occupy All Streets est notre façon de rappeler aux gens qu'un changement doit être fait partout, pas seulement à Wall Street." Jusqu'ici tout va bien. Mais il ajoute "A cette heure, nous ne nous sommes pas engagés officiellement pour soutenir pécuniairement le mouvement". Bien sûr Business is Business. Et en la matière, Jay-Z est un maître. Combattre la finance, OK, pourvu que cela engrange les billets verts. Susciter la controverse, tant mieux, si ça peut faire fructifier le butin. A suivre.