Ice T présente à Sundance un documentaire sur l'art du rap

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 20/01/2012 à 12H31
Ice T.

Ice T.

© HENNY RAY ABRAMS/AP/SIPA

Le grand rappeur de Los Angeles, connu depuis longtemps pour ses talents d'acteur, passe à la réalisation. Ice T présente ce week-end au festival Sundance son premier long-métrage, un documentaire sur "l'art du rap". Un film pour lequel cet ancien membre de gang qui assure que le rap lui a "sauvé la vie" s'est senti "en mission".

L'idée de "Something From Nothing : The Art of Rap documentary" est partie du constat que le hip-hop devenait très pop, explique Ice T dans une interview éclairante en vidéo publiée sur le site du Billboard.

En 20 ans de carrière, personne ne lui a jamais demandé comment il travaillait ses rimes, souligne Ice T, d'où sa volonté de montrer aux jeunes ce qu'est vraiment cet art exigeant. "Je voulais leur montrer non  pas l'argent, ni les bagnoles, ni les filles, mais l'art". 

Une cinquantaine de rappeurs analysent leur technique
Durant deux ans, Ice T a sillonné les Etats-Unis pour recueillir la parole d'une cinquantaine de tueurs du micro, y compris les plus grandes stars du genre : Dr Dre, Eminem, Rakim, Chuck D, Big Daddy Kane, Nas, Mos Def, Snoop Dogg, Raekwon ou Q-Tip. Chacun sa technique, chacun son style.

La bande annonce de "The Art of Rap"

Le pouvoir du rap est sous-exploité
Le constat final d'Ice T est sans appel : "Nous avons changé le monde avec le rap" mais "son pouvoir" est aujourd'hui sous-utilisé par ses représentants. Pour résumer sa pensée, Ice T cite Mos Def citant la rime de Q-Tip :  "Rap isn't Pop/If you call it that then stop" (Le rap n'est pas de la pop/Si tu l'appelles ainsi alors arrête - de rapper). Aux jeunes d'entendre le message.

A l'occasion de la présentation en avant-première de son documentaire, Ice T joue sur scène samedi 21 janvier en compagnie de Chuck D et de Grandmaster Caz au festival du cinéma indépendant de Sundance, qui débute ce vendredi pour dix jours dans l'Utah (USA). On y guettera aussi l'accueil réservé à 'Shut Up and Play The Hits',  le documentaire sur les dernières heures de LCD Soundsystem.