IAM n'a pas droit de cité à Orange

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 08/02/2012 à 17H15
Le concert aura finalement lieu à Vaison-la-Romaine.

Le concert aura finalement lieu à Vaison-la-Romaine.

© AFP

IAM ne veut pas être au coeur d'une bataille politique. C'est ce que le groupe a souligné au cours d'une conférence de presse le 7 février 2012 à Marseille. Son concert prévu à Orange en juin a été annulé, la mairie tenue par Jacques Bompard (ex-Front National) ne souhaitant pas présenter de rappeurs au Théâtre antique. Une décision dénoncée par IAM qui sera finalement accueilli à Vaison-la-Romaine, ville dirigée par un maire socialiste.

C'est une polémique dont IAM se serait bien passé. En quelques jours, elle a fait le tour de la toile avec notamment la création d'un groupe Facebook pour que IAM vienne jouer à Orange. Le tourbillon s'est déclenché lorsque Philippe Fragione, alias Akhenaton, annonce le 31 janvier dernier sur Twitter que "le concert qui devait se dérouler à Orange vient d'être annulé par le maire de la ville." Une déclaration qui nécessite quelques éclaircissements.

Imbroglio musico-politique

Le projet de soirée programmée le 9 juin a été budgétisé, mais aucun contrat n'a encore été signé. La société gestionnaire du Théâtre antique prévient simplement l'organisateur que la municipalité n'acceptera pas l'évènement. La mairie fait alors savoir de manière informelle que, depuis l'élection de Jacques Bompard (ex-FN) en 1995, la ville ne présente pas de hip hop dans le célèbre théâtre antique. Un rejet dénoncé par le manager d'IAM Thierry Ottavi : "c'est grave en France à l'heure actuelle d'entendre encore des choses comme ça!" a-t-il réagi.

IAM veut clore le débat.

IAM veut clore le débat.

© France 3 Culturebox

Tandis que l'agence évènementielle en charge de la programmation affirme avoir été préalablement en contact avec la mairie, cette dernière précise dans un communiqué ne pas avoir été sollicitée directement et officiellement par IAM pour ce concert. Elle ajoute par ailleurs, qu'elle "a le droit d'organiser la programmation culturelle de son choix". Sa déclaration se poursuit ainsi : "au demeurant, lorsque l'on parle de IAM, parle-t-on vraiment de culture ? Il n'est pas interdit de penser le contraire notamment lorsque l'on prend la peine de lire les textes de ce groupe", avant de citer deux extraits de chansons.

D'Orange à Vaison-la-Romaine : d'un camp politique à l'autre

Que la muncipalité d'Orange n'aime pas IAM n'est pas une surprise, mais on s'étonne que les discussions autour du concert aient pu aller si loin sans que la mairie ne se manifeste. S'agit-il d'un coup politique à l'approche des législatives pour lesquelles Jacques Bompard est candidat ? Le premier magistrat, aujourd'hui représentant de la Ligue du sud, a-t-il voulu faire parler de lui ?

L'un de ses adversaires directs dans cette élection a en tout cas saisi la balle au bond. Le socialiste Pierre Meffre a invité les rappeurs à se produire dans le théâtre antique de la ville dont il est le maire : Vaison-la-Romaine. Le concert aura lieu en juin, comme prévu, mais dans une enceinte ramené à 4000 places contre 9000 à Orange. Pour répondre à de nouvelles critiques, le manager du groupe a assuré que la soirée "ne coûterait rien à la Ville".

Un nouvel album hommage à Ennio Morricone

Bien loin de la sphère politique, IAM travaille en ce moment sur son nouvel album qui doit sortir début 2013. Le successeur de "Saison 5" sorti en 2007 s'intitulera "IAM Morricone" et paraîtra sous le label Def Jam France. Il réunira de nombreux samples de musiques de films signées du célèbre compositeur.

En attendant, le groupe se produit le 6 avril 2012 au Transbordeur de Villeurbanne dans le cadre du festival "L'Original" et le 27 mai 2012 à La Seyne-sur-Mer lors de "Couleurs urbaines."