IAM fait danser le Mia à la prison de Luynes

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 06/01/2012 à 11H24
Akhenaton sur la scène de la maison d'arrêt de Luynes

Akhenaton sur la scène de la maison d'arrêt de Luynes

© France3/culturebox

C'est un vrai cadeau de Noël qu'ont reçu des détenus de la maison d'arrêt de Luynes à Aix-en-Provence. Akhenaton est venu en personne avec IAM les faire danser. Un concert initié par Mouloud Mansouri et son association FUJO qui parvient depuis quelques années à faire jouer gratuitement en prison des groupes de hip hop et de rap qui parlent du milieu carcéral dans leurs chansons.

 

 

Les initiatives comme celles de Mouloud Mansouri se multiplient un peu partout pour faire entrer la musique dans les prisons. FUJO ne mise d'ailleurs pas que sur les groupes de hip hop. C'est par l'association que Cali est venu chanter à la prison de la Farlède dans le Var. On se souvient aussi du Carcéral Tour de Yannick Noah qui avait suscité quelques polémiques.

Johnny Cash, qui a enregistré 2 célèbres albums live derrière les murs ("At Folsom Prison" en 1968 et "At San Quentin" en 1969), a fait des émules.

Mais le classique n'est pas en reste. c'est ainsi, par exemple que Philippe Bender et l'Orchestre de Cannes  donnent des concerts dans les maisons d'arrêt de Provence-Alpes-Côte'Azur. A Lille , Jean Claude Casadesus  aussi intervient très souvent en milieu carcéral.

Autant d'initiatives qui peuvent, un jour renverser l'image de désert culturel des prisons françaises.