Hubert-Félix Thiéfaine de retour avec ses "Suppléments de mensonge"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 10/03/2011 à 16H01
Hubert-Félix Thiéfaine de retour avec ses "Suppléments de mensonge"

Hubert-Félix Thiéfaine de retour avec ses "Suppléments de mensonge"

© Culturebox

Ses fans l'attendaient depuis six ans. Le seizième album de "HFT" vient de sortir : il s'intitule "Supplément de mensonge", un titre trouvé chez Nietzsche dans "Le gai savoir". Au terme de sa première semaine dans les bacs, il se classe numéro 2 des ventes physiques de disques et quatrième des téléchargements légaux. Un résultat historique pour cet artiste qui tout au long de sa carrière, n'a bénéficié que d'une faible exposition médiatique.

A ses débuts, Hubert-Félix Thiéfaine se voyait refuser l'accès aux grands médias en raison de son caractère entier et de son discours parfois agressif. Pourtant, dès la parution de son premier album en 1978, un public fidèle le suit. L'auteur de "La fille du coupeur de joints" aiguise son style puissant, sombre et poétique. Fils spirituel de Bob Dylan et de Léo Ferré, il travaille ses textes jusqu'à plus soif.
Sur son dernier album, "HFT" conserve la maîtrise des mots, mais laisse la porte ouverte à d'autres compositeurs comme il l'avait fait sur son précédent "Scandale mélancolique". JP Nataf, Arman Méliès, Ludéal, Dominique Dalcan ou encore La Casa signent les mélodies de ses douze nouvelles chansons tantôt rock, tantôt calmes. "Suppléments de mensonge" est aussi l'album de la résurrection pour l'artiste. En 2008, il a été hospitalisé plusieurs mois après avoir absorbé un mélange d'alcool et de médicaments qui a failli lui être fatal. Et c'est un Hubert-Félix Thiéfaine plus apaisé, mais aussi plus fragile que l'on découvre aujourd'hui.


A voir aussi sur Culturebox :
- Gaëtan-Roussel-le-vertige-du-succès--interview-et-live
- Bernard-Lavilliers-chante-je-cours