Herman Kolgen signe "InJect", performance sonore et aquatique au festival Electroni(k)

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 15/10/2010 à 10H30
Herman Kolgen signe "InJect", performance sonore et aquatique au festival Electroni(k)

Herman Kolgen signe "InJect", performance sonore et aquatique au festival Electroni(k)

© Culturebox

L'artiste québécois Herman Kolgen a proposé une expérience rafraîchissante à une centaine de personnes le 20 octobre 2010 à la piscine Saint-Georges à Rennes. Elles ont participé à une performance audiovisuelle intitulée "InJect", proposée dans le cadre du 10ème festival Electroni(k). Un festival qui se poursuit jusqu'au 17 octobre 2010.

Quand on regarde ce reportage, on comprend bien que la centaine de participants a eu froid et qu'ils ont un peu souffert de ce manque de chaleur aquatique. Mais c'était fait exprès ! "Cette oeuvre parle de l'inconfort" explique Herman Kolgen, "ce travail rend donc mieux si les spectateurs sont placés dans une situation d'inconfort". L'oeuvre en question montre Yzo, un jeune cambodgien, plongé dans une citerne d'eau vitrée. Sous la pression de l'eau et du manque d'oxygène, son corps est déformé et déplacé. Le résultat, à la fois oppressant et poétique, doit exprimer "l'élément vital qui peut nous manquer". Pendant cette performance, Herman Kolgen, mixe en direct une bande-son électronique diffusée sur et sous l'eau. Cet artiste touche-à-tout travaille depuis vingt ans autour de la relation entre le son et l'image.

- > A voir aussi sur Culturebox
->>
Michel-Redolfi-et-ses-créations-subaquatiques
->> Mundus-Imaginalis-de-Carolyn-Carlson-à-la-piscine-de-Roubaix