Le trio défend dans le Lubéron "Artificial Sweeteners", un cinquième album "frondeur et inquiétant", dixit Les Inrocks.

Les trois garçons de Brighton (Angleterre) biberonnés au son du krautrock (rock expérimental des années 1960-1970) et à la musique d'Aphex Twin explorent de nouvelles pistes qui fleurent bons les raves party d'antan.

Ils n'ont de japonnais que le nom. Le claviériste Steve Lewis (Fujiya) et le chanteur-guitariste David Best (Miyagi) forment leur duo en 2000 à Brighton, station balnéaire du Sud de l'Angleterre bien connue des mélomanes. Leur premier album, "Electro Karaoke in the Negative Style", connaît, dans sa première édition en 2003, un succès très confidentiel. Le tandem devient trio en 2005 avec l'arrivée du bassiste Matt Hainsby, point de liaison des deux complices.  

Regardez le clip de "Sixteen Shades of Black and Blue", single extrait de l'album "Ventriloquizzing" (2011).


Soutenu par le très influent magazine Pitchfork, la bande enregistre "Transparent Things" en 2007 et "Lightbulbs" en 2008, année de réédition du premier opus, cette fois apprécié à sa juste valeur. 2011 est l'année du succès international avec la sortie de "Ventriloquizzing" chez Full time Hobby. 

Leur cinquième disque, "Artificial Sweeteners", sorti en mai 2014, est, selon Les Inrockuptibles (lire la critique sur le site des Inrocks) « davantage electro que le précédent [et] voit le trio revenir à ses premières amours : la fête, les raves du sud de l’Angleterre et les débuts du label Warp. »

Écoutez "Flaws", extrait du cinquième album de Fujiya Miyagi : 

 

Distribution

  • Date 06 juin 2015
  • Durée 47min
  • Production Neutra Production