David Guetta, artiste français le mieux payé en 2011

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 25/01/2012 à 14H01
David Guetta aux US Music Awards à Los Angeles (20/11/2011)

David Guetta aux US Music Awards à Los Angeles (20/11/2011)

© Adrian Sanchez-Gonzalez / AFP

En 2011, le célèbre DJ est l'artiste français qui a gagné le plus d'argent dans le domaine de la musique, ses revenus étant estimés à 3,2 millions d'euros, selon le palmarès annuel à paraître jeudi dans le magazine économique «Challenges»

Entre ses concerts et les ventes de son album "Nothing but the beat", David Guetta a dominé confortablement le marché tricolore l'an dernier. Son succès s'est étendu largement au-delà de nos frontières, où il a écoulé 3,5 millions d'albums en 2011.

Eddy, Jean-Louis, Johnny, Mylène, Nolwenn... et Roberto !
Derrière le DJ, le classement de "Challenges" et du cabinet de conseil Weave mentionne quelques vétérans de la chanson française. Eddy Mitchell, qui a réalisé une tournée d'adieux à succès et a sorti un album en 2011, prend la deuxième place, avec des revenus estimés à 3 millions d'euros en 2011. Jean-Louis Aubert (2,71 millions d'euros) et Mylène Farmer (2,66 millions) occupent respectivement les troisième et quatrième positions.

Alors qu'il n'a pas tourné en 2011 et malgré l'accueil mitigé de son album "Jamais Seul", Johnny Hallyday se maintient tout de même à la cinquième place du classement des revenus (2,62 millions d'euros). Parmi les jeunes artistes, Nolwenn Leroy arrive en sixième position, grâce au carton de son album "Bretonne".

Enfin, "Challenges" signale l'entrée "étonnante" au classement du ténor Roberto Alagna, huitième. "Non seulement ses albums de variétés se vendent très bien mais en outre, il prend un plaisir non dissimulé à faire le tour des Zéniths de France pour pousser la chansonnette. Ce faisant, Alagna donne du souffle à sa carrière : il élargit son public, démultiplie ses ventes de disques et s'assure de belles années sur scène."

David Guetta, artiste français roi de l'export
Pendant ce temps-là, notre star des DJ a donc battu tous les records d'exportation, avec plus de 3,5 millions d'albums vendus dans le monde. De plus, David Guetta a classé pas moins de quatre albums dans le top 15 des albums produits en France les plus vendus à l'exportation. L'insolente success story se poursuit donc pour le DJ âgé de 44 ans, qui était déjà l'artiste français le mieux vendu hors de nos frontières en 2009 et 2010.

Quatre albums dans le top 15 des meilleures exportations d'albums
Le double-album "Nothing but the beat", publié fin août 2011, occupe la première place du classement, avec 1,2 million d'exemplaires vendus hors de France. "One Love", le précédent album de Guetta paru en novembre 2010, figure à la deuxième place. L'artiste DJ et homme d'affaire aguerri, en contrat avec la major EMI, a également vendu quelque 7 millions de singles à l'étranger.

Par ailleurs, "Nothing but the beat" fait partie des albums nommés dans la catégorie "Album de musiques électroniques ou dance" aux prochaines Victoires de la musique (chanson, pop, rock, rap...) qui seront décernées le 3 mars prochain.

Deux Grammy Awards
En produisant des stars rap ou R'n'B comme les Black Eyed Peas et en les invitant à chanter sur ses morceaux, David Guetta a su renforcer sa notoriété internationale. Il a déjà remporté deux Grammy Awards. Pourtant, avant la sortie de "Nothing but the beat", il soulignait auprès de l'AFP qu'il ne se considérait pas comme une star. Sévèrement parodié par les Guignols qui raillent ses talents de compositeurs, David Guetta confiait alors que la France était "le seul endroit" où il avait "le trac avant de monter sur scène".