Daft Punk collabore avec Nile Rodgers de Chic

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/06/2013 à 15H11, publié le 08/02/2012 à 16H53
Daft Punk.

Daft Punk.

© Droits réservés

Daft Punk sortira-t-il bientôt de sa retraite ? Le duo parisien casqué est en tout cas au travail. C'est par le biais du guitariste et leader de Chic Niles Rodgers, que nous parviennent depuis lundi des nouvelles du duo. Sept ans après leur dernier album studio ("Human After All"), Thomas et Guy-Man prépareraient leur retour en compagnie du légendaire producteur disco.

"Ces gars sont super", s'exclamait Nile Rodgers lundi dans un entretien à Houston Culture Map. "Ils viennent chez moi lundi et on va discuter de faire un nouvel album ensemble". Le journaliste n'ayant pas été plus loin dans l'investigation, chacun était resté sur sa faim. Mais ce peu d'infos ayant mis la sphère électronique en ébullition et attisé l'appétit, d'autres se sont chargés d'avoir des détails.

Le site australien Faster Louder a réussi à parler dès le lendemain au maître Nile Rodgers. "Nous avons juste jammé chez moi, mais ça va se concrétiser", leur a dit la légende disco. "Ils sont venus ce matin à l'heure du petit-déjeûner, nous sommes maintenant en soirée et en gros j'ai dû les foutre dehors. On s'est tellement amusés de façon informelle que nous avons décidé de formaliser. Et c'est très formel. Ca va être incroyable."

Daft Punk "Da Funk"

Danser avec Daft Punk dans sa salle à manger
Nile Rodgers, à peine remis d'un cancer, a souligné qu'il connaissait Thomas Bangalter et Guy-Man de Homem Christo depuis longtemps mais qu'ils se croisaient jusque-là de façon sporadique sans beaucoup échanger. “Aujourd'hui c'était notre première occasion de passer des heures et des heures ensemble et c'était génial", s'enthousiasme-t-il. "A chaque morceau qu'ils jouaient, j'arrivais dans la pièce avec ma guitare et nous dansions dans ma salle à manger, nous éclatant comme jamais." 

Le musicien, auteur d'une poignée de riffs de funk immenses ("Good Times", "Le Freak (c'est chic)"...) et producteur des inusables "Let's Dance" de David Bowie et "Like a Virgin" de Madonna, a enfoncé le clou en comparant cette rencontre avec celle de Bowie. "Comme lui, ils peuvent parler en termes totalement abstraits et je sais exactement ce qu'ils veulent dire", assure-t-il.

Quelle folie musicale sortira de cette collaboration ? Et verra-t-elle seulement le jour ? Beaucoup paieraient cher, à ce stade, pour être une petite souris dans le salon de Nile Rodgers. Toute ressemblance avec les paroles du hit de LCD Soundsystem "Daft Punk is playing at my house" est bien entendu fortuite...

"Good Times" de Chic