Clips et Cie : le Best Of de la semaine #5

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 09/12/2011 à 23H01
"Le Voyage dans la Lune" de Georges Méliès, restauré et recolorisé avec une musique de Air.

"Le Voyage dans la Lune" de Georges Méliès, restauré et recolorisé avec une musique de Air.

© Fondation Groupama Gan

Air "Le Voyage dans la Lune"
Promis pour février 2012, le prochain album de Air a démarré par l'illustration musicale d'un film de Méliès, qui a marqué les débuts du cinéma. Air s'est attelé à la BO. de la version restaurée et colorisée de ce "Voyage dans la Lune", sorti en 1902. L'inspiration a été telle que le duo parisien en a composé un album entier de onze morceaux. Un très alléchant premier single, "Seven Stars" avec la chanteuse de Beach House, a été mis à l'écoute ces jours-ci. A voir ci-dessous. En bonus, vous pouvez voir "Décollage" avec les images recolorisées de Méliès. Splendide.
 

Amy Winehouse, "Love is a losing game" un live rare de 2006
Nous vous en parlions plus tôt cette semaine : un documentaire réalisé en 2006 autour d'un concert en Irlande et d'une interview d'Amy Winehouse sera diffusé début 2012 par la BBC2. "When Amy Came To Dingle" témoigne d'une époque où la chanteuse disparue cet été n'était pas encore une star abimée par les excès mais une artiste au mieux de sa forme. Voici un extrait du concert qu'elle avait donné en l'église Saint James et devant 70 personnes, accompagnée de deux guitaristes et sans son batteur.
 

Hanni El Khatib "Fuck it You Win"
Le dernier clip du rocker américain, auteur cette année d'un excellent album de rock garage primitif, est à l'image du morceau qu'il illustre : sexy, sauvage et rock'n'roll. Il a été filmé sur plusieurs nuits à Paris, durant la récente tournée européenne du duo qu'il forme avec son batteur. Des soirées très arrosées, de l'aveu même de El Khatib. Les images erratiques, incluant poitrines nues et nausée, en témoignent.
 

The Black Keys "Gold on the Ceiling" live chez David Letterman
"El Camino", le dernier album du duo d'Akron est sorti mardi. Il promet de hisser les Black Keys au firmament du rock et des charts anglo-saxons. Connus pour leurs clips drôlatiques réalisés avec trois bouts de ficelle, comme celui de "Lonely Boy" qui a beaucoup fait parler de lui cet automne, le duo a fait ces derniers jours la tournée des talk shows américains. Ceux qui n'ont pas encore investi dans l'album ont pu notamment y découvrir ce morceau.
 

Birdman “Why You Mad” featuring Nicki Minaj et Lil Wayne
Au cas où cette vidéo vous ait échappé, elle vaut autant pour les rimes quasi entièrement blipées du rimeur principal que pour les accoutrements de choc des deux invités. Entre le maillot de bain de Nicki et la chapka rouge de Lil Wayne qu'on a rarement vu autant ressembler à un raveur sous ecstasy, ce clip vaut le détour. Pour ne rien gâcher, le morceau tient plutôt bien la route.
 

Lou Reed et Metallica "The View"
Des semaines qu'on attendait ce clip signé Darren Aronofski, réalisateur de "Black Swan" et "The Wrestler". A l'arrivée, on ne sait plus trop si ça valait le coup d'attendre. Le cinéaste a filmé Metallica et Lou Reed live en studio. En noir et blanc. A part le montage affolé, il n'offre pas vraiment de plus-value à ce séisme musical démentiel. On attendait mieux. Ok, on va le re-regarder avec vous.
 

Lady Gaga "Marry The Night"
Nouveau clip, nouvelle sensation. La Gaga s'offre cette fois un véritable court-métrage autobiographique de 14 minutes. Qu'elle a réalisé de ses petites mains, une première.  La musique ne démarre qu'à 8 minutes, avec une scène provocante dans un parking, après des plans d'hôpital, de crise de nerfs et de ballerine.

Shabazz Palace "Black Up"
Première signature hip-hop du label Sub Pop, Shabazz Palace a sorti avec "Black Up" l'un des albums de hip-hop américain les plus interessants de 2011. Emmené par Butler, moitié du duo Digable Planets, phénomène au début des années 90 (sur le point de se reformer en 2012), il offre ici durant près de 5 mn un pendant magnétique à la déconstruction hip-hop et aux climats futuristes et mystérieux de ce disque.
 

Lana Del Rey pré-clip de "Born to Die"
La chanteuse phénomène de l'année dévoile son nouveau single, qui donne son nom à son premier album très attendu à paraître en janvier. En attendant le véritable clip, et afin de contrer les versions mises en lignes sur youtube, elle propose sa chanson illustrée de ces quelques images en boucle où on la voit, torse nu (mais de profil) enlacer un garçon tatoué, sur fond de bannière étoilée. "Born to Die" est selon elle "un hommage à l'amour véritable".