Certaines pépites d'Amy Winehouse auront du mal à voir le jour

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 22/11/2011 à 12H47

Même après la sortie de "Lioness Hidden Treasures", son premier album posthume attendu le 5 décembre, une bonne douzaine de chansons inédites d'Amy Winehouse restera à l'abri dans les tiroirs d'Island Records. Sa maison de disques entend ainsi honorer les dernières volontés de la chanteuse.

"Procrastinate", trésor caché
Selon le Guardian, Amy Winehouse avait en effet demandé, avant sa mort en juillet dernier, à ce qu'une douzaine de ses chansons non achevées ne soient jamais publiées. Dans un entretien à Music Week Magazine, le patron d'Island, Marcus Beese, regrette ce souhait de la chanteuse. Car  il y a selon lui dans ce lot d'inédits de vrais bijoux, en particulier la chanson "Procrastinate", favorite de tous ceux, au sein d'Island, qui ont eu le privilège de l'entendre.

Mais il se porte néanmoins garant du respect du voeu d'Amy Winehouse. "Si jamais vous entendez "Procrastinate", vous avez la permission de venir ici dans mon bureau de Kensington (quartier de Londres NDLR) et de me renvoyer", dit-il, assurant que les morceaux seront bien gardés.

"J'ai écrit ces putains de chansons. Les gens devraient les entendre"
Pour autant, Beese défend le projet "Lioness Hidden Treasure", car selon lui Winehouse aurait voulu que les chansons de ce disque, et notamment "Like Smoke", le duo posthume avec Nas et la reprise reggae "Our Day Will Come" - soit rendues publiques.

"Nous avons dû défendre cet album devant la famille d'Amy", explique Beese. Devant "sa mère, son père, son frère mais aussi ses fiancés, beaux-pères et plus encore. Elle aurait dit "J'ai écrit ces putains de chansons. Les gens devraient les entendre".