Bruce Springsteen à Bercy et Montpellier cet été

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 25/11/2011 à 14H44
Bruce Springsteen en novembre 2010.

Bruce Springsteen en novembre 2010.

© Tiziana Fabi / AFP

La tournée européenne du "Boss" fera halte le 19 juin à Montpellier et les 4 et 5 juillet à Bercy, annonce son site vendredi. Bruce Springsteen avait pris la plume lundi pour confirmer qu'il reprendrait la route avec le E Street Band en 2012 afin de défendre un nouvel album.

Les dates européennes bientôt dévoilées
Dans un bref message posté sur son site, Bruce Springsteen avait indiqué lundi qu'il serait en "tournée en Europe de la mi-mai à la fin juillet" et dévoilait d'ores et déjà quatre concerts en Grande-Bretagne.

"Beaucoup d'entre vous ont entendu dire que Bruce Springsteen et le E Street Band seront en tournée en 2012. C'est absolument exact", écrivait-il, confirmant des rumeurs évoquées ces derniers jours par les fans.

Un album bientôt prêt
Dans ce message, le "Boss", 62 ans, évoquait aussi un nouvel album. Le disque est "presque prêt (mais toujours sans titre)" et la date de sortie est sur le point d'être fixée. Bruce Springsteen concluait son message en assurant que lui et son groupe étaient "excités" par les perspectives de 2012. 

Le précédent album et la dernière tournée mondiale du "Boss" remontent à 2009. Entre temps, le E-Street Band a été endeuillé par la mort en juin 2011 de son saxophoniste Clarence Clemons. Ce pilier historique est l'auteur d'une brassée de solos légendaires, notamment dans les chansons "Born to Run", "Thunder Road" et "Badlands."

Déçu d'Obama mais toujours "partisan" du président
Bruce Springsteen, partisan actif de Barack Obama avant son élection, avait aussi signé son hymne de campagne officieux "Working on a Dream". Et il était bien entendu présent sur scène pour son investiture en 2009.

Sur ce nouvel album, celui qui a toujours chanté l'Amérique ouvrière évoquera-t-il la crise et la politique, à la veille de la nouvelle élection présidentielle fin 2012 ? Dans un entretien paru il y a tout juste un an dans Les Inrockuptibles, il n'avait pas caché sa déception vis à vis de la politique menée par le président démocrate.

"Le crack de 2008 donnait une occasion de transformer l'économie et la finance. Cela n'a pas eu lieu. J'aurais rêvé de réformes de la régulation financière beaucoup plus dures et contraignantes.", déclarait-il. "Nous avons un taux de chômage élevé, un pays appauvri. La réforme de santé va certes changer la vie de millions de gens qui vont avoir accès aux soins, mais j'aurais aimé qu'Obama aille beaucoup plus loin, et je sais de quoi je parle vu le milieu d'où je viens", ajoutait-il. Toutefois, il assurait rester "un partisan du président".

Bruce Springsteen "Born to Run"