Bob Dylan : l'album "Blood on the Tracks" bientôt adapté au cinéma

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 05/04/2012 à 15H43
Bob Dylan au festival de l'île de Wight (15/06/1969)

Bob Dylan au festival de l'île de Wight (15/06/1969)

© Sipa / Brian Moody / Rex Featu

Une entreprise brésilienne a acquis les droits pour faire une adaptation cinématographique du légendaire album de Bob Dylan "Blood on the Tracks", a révélé mercredi un responsable de cette société.

Le vice-président de RT Features, Fernando Loureiro, a confirmé à l'AFP des informations révélées par le magazine américain "Variety", selon lesquelles la compagnie brésilienne aurait cherché à acquérir ces droits auprès de Grey Water Park Productions. "En tant qu'admirateurs de longue date de ce qui représente l'un des plus grands albums de l'histoire de la musique, nous nous sentons privilégiés de pouvoir réaliser ce film", a indiqué le patron de RT Features Rodrigo Teixeira, cité par Fernando Loureiro.

RT Features recherche désormais un réalisateur pour concevoir le film en version anglaise. "Notre but est de travailler avec un réalisateur capable de créer un classique avec des personnages et une atmosphère qui communiquent les émotions que cet album inspire à ses fans."

"Simple twist of fate" (1975), extrait de "Blood on the tracks", suivi du titre "Oh Sister", extrait de l'album suivant de Dylan, "Desire" (1976)

Un album qui serait inspiré par des problèmes personnels
Sorti en janvier 1975, "Blood on The Tracks" est le quinzième album studio de Bob Dylan. Il comprend des tubes légendaires comme "Shelter from the Storm", "Simple Twist of Fate" ou "Meet me in the Morning". Malgré les démentis de l'artiste américain âgé aujourd'hui de 70 ans, les critiques ont vu dans cet album le reflet de l'effondrement de son mariage avec sa femme Sara.

RT Features n'a pas précisé de quelle manière il entendait adapter ce disque à l'écran. Jusque-là, point d'écho sur une éventuelle réaction de Bob Dylan.

Bob Dylan, né Robert Allen Zimmerman le 24 mai 1941, est très présent dans l'actualité culturelle française : honoré par une exposition à la Cité de la Musique de Paris (jusqu'au 15 juillet 2012), il sera à l'affiche en juillet aux Nuits de Fourvière, à Lyon (voir tous les liens ci-dessous).