Avalanche de livres et de concerts en hommage à Jim Morrison

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 03/07/2011 à 10H14
Avalanche de livres et de concerts en hommage à Jim Morrison

Avalanche de livres et de concerts en hommage à Jim Morrison

© Culturebox

Avalanche de livres, concerts... 40 ans après sa mort, le fantôme de Jim Morrison, décédé à Paris le 3 juillet 1971 et enterré au cimetière du Père-Lachaise, plane toujours. L'écrivain Sam Bernett publie "Jim Morrison : la vérité", un portrait dans lequel il livre, une nouvelle fois, sa version contestée de la mort du chanteur californien.

Dans "Jim Morrison : la vérité", Sam Bernett, qui dit avoir été témoin des dernières heures de Morrison, affirme qu'il n'est pas mort dans une baignoire mais dans les toilettes d'une boîte de nuit parisienne dont il était le gérant. Le journaliste et écrivain raconte dans ce livre sa version des faits.
D'autres ouvrages sont publiés pour les 40 ans de la disparition du chanteur. Le journaliste Jean-Noël Ogouz signe une autre biographie "Les Doors, la vraie histoire" (éd. Fetjaine). Ce livre s'attache davantage aux aspects musicaux de l'histoire des Doors.
De son côté, l'Américain Henry Diltz, un des plus célèbres photographes du monde du rock, publie un beau livre de photos "Jim Morrison and the Doors" (éd. Premium).
Dans le roman "Dealer ou la valse des maudits" (éd. Volum), Philippe Will s'intéresse à la figure de Jean de Breteuil, présenté comme le dealer des stars et dont le rôle dans la mort de Jim Morrison est souvent évoqué.
Enfin, deux concerts sont organisés à Paris, jour anniversaire de sa disparition. Deux de ses anciens complices des Doors, l'organiste Ray Manzarek et le guitariste Robby Krieger, se produisent au Bataclan. Les deux musiciens ont perdu en 2008 le droit de se produire sous le nom The Doors après une bataille judiciaire mais ils continuent de reprendre sur scène "Riders on the storm", "Roadhouse Blues" ou "Light my fire". Les fans ont aussi la possibilité d'aller à un autre concert, à la Cigale, du "tribute band" britannique The Doors Alive.

A voir aussi sur Culturebox :
- When you're strange de Tom DiCillo nous raconte les Doors (sorti en juin 2010)
- Festival américain de Deauville 2009 : Jim Morrison, Orson Welles et compagnie