Art Rock, toujours éclectique: Sharon Jones, Dionysos, Découflé et Linehan

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 26/05/2012 à 16H33
Le festival Art Rock à Saint-Brieuc du 26 au 27 mai

Le festival Art Rock à Saint-Brieuc du 26 au 27 mai

© Festival Art Rock

Le festival Art Rock lève le rideau de l'été breton ce week-end à Saint-Brieuc, alliant musique, danse, arts plastiques et numériques dans un éclectisme revendiqué depuis ses origines.

Au menu de cette 29e édition, dès vendredi, une belle programmation musicale, avec notamment Sharon Jones, Dyonisos, Charlie Winston et Etienne de Crécy. Sharon Jones, une des grandes voix de la soul souvent comparée à James Brown, sera accompagnée par les Dap-Kings, qui épaulaient Amy Winehouse au début de sa carrière.
 

 

Le dandy britannique Charlie Winston présentera son deuxième album, de même que les Français de Dionysos. La soirée se terminera par une performance attendue d'Etienne de Crécy, qui publie une rétrospective de son travail de ces vingt dernières années.

Samedi se succèderont le trompettiste jazz-rock Ibrahim Maalouf, le groupe  folk-pop Moriarty, le rappeur Orelsan, encore auréolé de ses deux Victoires de la musique, ou le sage Thomas Dutronc.

Valeur montante, Rover, qui a mûri ses créations ces dernières années à quelques dizaines de kilomètres de Saint-Brieuc, offrira sa mélancolie rêveuse. Dimanche sera marquée par Stephen Marley, récompensé d'un Grammy Award en début d'année et présenté comme "le plus créatif des fils" de Bob. Jean-Michel Boinet, directeur artistique du festival, souligne aussi la venue de Theophilus London, jeune rappeur américain aux prestations scéniques ravageuses et très festives.

La programmation est complétée par le duo féminin Brigitte, autre Victoire de la musique, et Shaka Ponk, considéré comme l'un des meilleurs groupes de rock français actuels.
 

 

En danse, Philippe Découflé présentera "Panorama", sa dernière création,  programmée en juin à la Halle de la Villette à Paris. En pleine ascension, le jeune chorégraphe américain établi à Bruxelles, Daniel Linehan, proposera "Zombie Aporia", sa troisième création.

Autre point fort d'Art Rock, les installations numériques venues du monde entier, toujours pertinentes, souvent déroutantes, déjà accessibles au public depuis mardi.

Les arts de la rue sont aussi représentés, sans oublier les rencontres  "musique et littérature", les musiciens du métro, les expositions et le off., Un grand regret, l'absence de Royal de Luxe qui devait présenter sa  dernière création mais s'est décommandé ces dernière semaines suite au décès d'une de ses chevilles ouvrières.

Le festival Art Rock a accueilli en 2011 près de 65 000 spectateurs dont  26 000 entrées aux spectacles payants.