21e Teknival : c'est ce week-end à Reims

Par @Culturebox
Publié le 30/04/2014 à 11H28
Le Teknival 2013 sur la base aérienne de Cambrai-Epinoy (4 mai 2013)

Le Teknival 2013 sur la base aérienne de Cambrai-Epinoy (4 mai 2013)

© Pascal Bonnière / PhotoPQR / La Voix du Nord / MAXPPP

Quelque 30.000 teufeurs sont attendus à partir de vendredi et jusqu'au au 5 mai sur l'ancienne base militaire 112 près de Reims pour le désormais traditionnel Teknival, grand rassemblement annuel autorisé des amateurs de musique électroniques.

Une centaine d'artistes de sound system venant de toute la France et de plusieurs pays d'Europe vont se produire pendant les quatre jours du  traditionnel festival de début mai.
 
Les "teknivaliers" sont attendus dès le jeudi 1er, férié, avant l'ouverture officielle du festival vendredi à 14 heures.
 
Les autorités ont demandé au collectif qui gère le Teknival  de faire à partir du samedi une coupure quotidienne du son de deux heures entre 14 heures et 16 heures.
Images du Teknival 2013 à Cambrai
Les responsables locaux réticents
Et "les camions qui diffusent le son seront concentrés en bout de piste de manière à limiter au maximum les nuisances pour les communes environnantes", a-t-on précisé à la préfecture.
 
Les maires de ces communes ont désapprouvé l'autorisation donnée au festival et le premier élu de Reims, Arnaud Robinet, a écrit au ministre de l'Intérieur pour lui faire part de ses inquiétudes concernant d'éventuels troubles à l'ordre public.
 
Un poste médical avancé, géré par les pompiers, sera notamment installé ainsi qu'un poste de commandement opérationnel (PCO) avec des représentants de la police, de la gendarmerie, de l'agence régionale de santé et des secours, selon le préfet de la Marne qui n'a pas souhaité communiquer sur le nombre d'agents mobilisés pour l'évènement.
 
Reims après Cambrai-Epinoy
La manifestation a été autorisée par le ministère de l'Intérieur, qui a mis à la disposition des organisateurs le terrain de l'ancienne base militaire 112 au nord de Reims qui a été fermée en juin 2011, après la nouvelle carte militaire décidée en 2008.
 
L'an dernier, le Teknival, qui fêtait ses vingt ans, avait rassemblé un peu plus de 30.000 teufeurs au plus fort de son affluence, dans la nuit du samedi au dimanche, sur l'ancienne base aérienne 103 de Cambrai-Epinoy (Nord). Il n'y avait pas eu d'incident majeur.