Eddy Mitchell et son Big Band : dernières séances... au cinéma

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 26/05/2016 à 16H32, publié le 26/05/2016 à 16H28
Eddy Mitchell au Palais des Sports de Paris en 2015

Eddy Mitchell au Palais des Sports de Paris en 2015

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Si vous n'avez pas pu voir Eddy Mitchell sur scène, vous avez droit à deux séances de rattrapage... au cinéma. Lundi 30 mai l'un de ses concerts sera retransmis dans 150 salles en France, en Suisse et en Belgique à 15 heures et à 20 heures. Une façon de satisfaire les fans d'Eddy qui ne fera plus de tournées.

Eddy Mitchell ne s'en cache pas, il a hâte de se voir sur scène en Cinémascope parce qu'il sait que la réalisation a été de grande qualité.

Il s'agit d'un des concerts donnés au Palais des Sports de Paris en mars dernier par Mr.Eddy. Il était entouré d'un Big Band avec lequel il avait repris ses tubes mais aussi les grands standards américains qui lui tiennent tant à coeur. L'occasion par exemple de jouer "Les yeux menthe à l'eau", avec un orchestre de 21 muisiciens. Lui qui a toujours refusé de devenir un "papy du rock, un rocker à moumoute" voit dans l'utilisation d'un Big Band la possibilité de continuer à chanter, de changer de genre. 

A 74 ans bientôt, je ne vais quand même pas me rouler par terre, je serais assez ridicule



Eddy Mitchell est aussi un homme d'envies. C'est ce qui l'avait conduit à tenter l'expérience théâtrale l'an dernier, aux côtés de Fred Testot, dans "Un Singe en Hiver". Une expérience qui ne l'a pas plus emballé que cela : "J'ai pas le sentiment d'être un grand comédien d'abord et je n'ai pas le sentiment de ressentir le feu des planches". Pour tout dire, il trouve cela "un peu poussiéreux".

Monsieur Eddy est aussi un homme de cinéma. Il a bien un projet pour l'an prochain mais n'en dira pas plus.

Un album de duos

Côté musique, Eddy Mitchell n'entend pas céder à la mode des albums de reprise de ses titres par des artistes différents. En revanche il a en tête de faire un album de duos avec ses compères Johnny, Jacques Dutronc mais aussi Laurent Voulzy, Alain Souchon.