Disquaire day et vinyles : une affaire qui tourne

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 17/04/2011 à 11H36
Disquaire day et vinyles : une affaire qui tourne

Disquaire day et vinyles : une affaire qui tourne

© Culturebox

Organisé pour la première fois en France ce samedi 17 avril 2011, le "disquaire day" a attiré des milliers de passionnés et de curieux  vers les marchands de disques, de moins en moins nombreux, mais de plus en plus spécialisés. Parmi les accros aux vinyles, le chanteur de Dionysos, Mathias Malzieu.

Au début des années 80 ils étaient 2800 disquaires indépendants en France, il n'en reste plus que 130 (hors marché de l'occasion) selon l'association le Calif qui organise l'événement. Le "disquaire day" s'inspire directement du "record restore day" lancé en 2007 aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Les 110 magasins qui ont participé à cette première édition en France ont pu proposer des vinyles en éditions limitées (moins de 250 exemplaires chacun). Parmi les artistes qui ont joué le jeu : Benjamin Biolay, Catherine Ringer, Gotan Project,  mais aussi des stars internationales comme Bruce Springsteen, Television, AC/DC, Ali Farka Touré, Gorillaz ou encore les Rolling Stones. Une opération marquée par la grande tendance actuelle du retour du vinyle qui représente 70 à 80% du chiffre d'affaire des derniers disquaires.

A voir aussi sur Culturebox :
- Toute l'actualité musicale
- Exile-on-main-street-une-réédition-et-un-film-pour-ce-mythique-album-des-Stones
- La-galette-des-rois-du-dancefloor