"Dialogues des Carmélites" de Poulenc et Bernanos à l'Opéra de Tours

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2013 à 15H12, publié le 26/03/2010 à 15H07
"Dialogues des Carmélites" de Poulenc et Bernanos à l'Opéra de Tours

"Dialogues des Carmélites" de Poulenc et Bernanos à l'Opéra de Tours

© Culturebox

Le Grand Théâtre de Tours propose "Dialogues des Carmélites" les 26, 28 et 30 mars 2010. Mis en scène par Gilles Bouillon, cet opéra de Francis Poulenc raconte le martyre de 16 carmélites de Compiègne, décapitées en 1794 sur décision du tribunal révolutionnaire. L'oeuvre s'inspire directement du texte éponyme signée Georges Bernanos.

"Dialogues des Carmélites", c'est d'abord une histoire vraie qui fut racontée par l'une des Carmélites de Compiègne, Mère Marie de l'Incarnation de Dieu, qui survécut à la Terreur et mourut en 1836. En 1931, cette histoire fit l'objet d'une nouvelle écrite par Gertrud von Le Fort, écrivaine allemande convertie au catholicisme, traduite en français sous le titre "La dernière à l'échafaud". En 1947, un projet cinématographique est lancé et on demande à Georges Bernanos d'écrire les dialogues. L'écrivain, âgé de 59 ans, est alors dans la phase terminale de son cancer. Son scénario fut refusé (le film vit quand même le jour en 1960 avec entre autre Jeanne Moreau) mais le texte servit de base à une pièce qui connut un immense succès. Quant à Francis Poulenc, il s'attaqua à l'adaptation pour l'opéra des "Dialogues" en 1953. La pièce fut créée en italien à La Scala de Milan en 1957, la version française sera donnée la même année à l'Opéra de  Paris. Le succès fut au rendez-vous. L'oeuvre est considérée aujourd'hui comme un "chef d'oeuvre des années cinquante", et son succès ne s'est jamais démentie tant auprès des metteurs en scène (c'est l'une des plus jouées) que du public.


A voir aussi sur Culturebox:
Les vidéos "Gilles Bouillon metteur en scene"
Les vidéos "
Le concours Francis Poulenc"
Les vidéos "
Opéra"