Deep Purple, Aerosmith et Linkin Park au programme du 12e Hellfest

Par @Culturebox
Publié le 30/11/2016 à 18H36
Steven Tyler, Joe Perry et Brad Whitford d'Aerosmith sur scène à Mexico, le 27 octobre 2016

Steven Tyler, Joe Perry et Brad Whitford d'Aerosmith sur scène à Mexico, le 27 octobre 2016

© Carlos Tischler / REX / Shutterstock / SIPA

Le Hellfest, plus grand festival de metal et de musiques extrêmes en France, accueillera Deep Purple, Aerosmith ou encore Linkin Park pour sa 12e édition, qui se tiendra les 16, 17 et 18 juin 2017 à Clisson (Loire-Atlantique), ont annoncé mercredi ses organisateurs.

Outre les Américains d'Aerosmith, dont le passage au Hellfest, la seule date en France, le 17 juin, dans le cadre de leur tournée européenne "d'adieux", avait été annoncé il y a quinze jours, ce sont quelque 160 groupes qui se produiront pendant trois jours sur les six scènes de ce festival situé  en plein cœur du vignoble nantais.


Déjà présents à la "fête de l'enfer" en 2014, les Britanniques de Deep Purple feront entendre une nouvelle fois - et probablement l'une des dernières  - les accords de leur mythique tube "Smoke on the water", pour leur tournée d'adieux. Parmi les autres têtes d'affiches, Linkin Park, groupe américain formé dans  les années 90 et aux 68 millions d'albums vendus dans le monde, et Prophets of  Rage, qui réunit des membres de Rage Against the Machine, Public Enemy et  Cypress Hill, fouleront la pelouse du Hellfest, une semaine après leur  participation à un autre festival de métal français, le Download Festival, qui  tient sa deuxième édition en région parisienne du 9 au 11 juin.


Les Français de Trust, qui fêtent leurs 40 ans de carrière avec une tournée  de "reformation" un peu partout en France, passeront également par Clisson pour  faire résonner leur hymne, "Antisocial". Rob Zombie, Slayer ou encore les Australiens d'Airboune feront leur retour  au Hellfest, aux côtés de dizaines de grands noms ou d'artistes émergents,  représentant tous les types de musiques "extrêmes", du heavy metal pur au rock  classique, en passant par les courants death, trash ou black metal, mais aussi  punk ou hardcore. La moitié des groupes programmés n'ont jamais joué à Clisson,  soulignent les programmateurs. La 12e édition affiche quasiment complet depuis la mi-octobre. Le Hellfest  avait accueilli quelque 162.000 festivaliers en juin dernier.