Découvrez la très futuriste Seine Musicale de l'Île Seguin

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/03/2017 à 16H33, publié le 17/03/2017 à 16H22
La Scène Musicale de l'Île Seguin

La Scène Musicale de l'Île Seguin

© France2/culturebox

La Seine Musicale construite sur l'ancien site Renault de l'Ile Seguin sera inaugurée dans un peu plus d'un mois. Le nouveau pôle culturel parisien, conçu par l'architecte japonais Shigeru Ban avec l'architecte français Jean de Gastines, est un équipement musical unique en son genre que Nicolas Lemarignier et son équipe du choix du 20 heures vous proposent de découvrir.

La Seine Musicale posée sur l'Île Seguin qui a hébergé pendant 3/4 de siècle les usines Renault ressemble a un immense paquebot de 36 500 m2. Il a constitué un immmense défi architectural. En effet, il a fallu s'adapter aux lieux : une île de 350 mètres de long par 100 mètres de large. C'est donc assez naturellement qu'il prend la forme d'un grand navire surmonté d'une coupole de verre et d'un grand triangle qui a tout d'un spinnaker du Vendée Globe. Cette grand voile de 800m2 est constituée de panneaux solaires. Posée sur un rail, elle fournira une partie de l'électricité des bâtiments en suivant la courbe du soleil.

Reportage : N. Lemarignier, M.Berrurier V. Bouffartigue, G. Genot, G. Lancien

Pas besoin de micros

Quand on pénètre dans le grand paquebot, on découvre un grand auditorium avec une estrade télécommandée qui permet de positionner aux mieux les musiciens. Tout est étudié pour une acoustique parfaite : "L'idée c'est de ne pas avoir besoin d'un micro, explique l'architecte Jean de Gastines. Cela veut dire qu'une chanteuse va être entendue de la même manière dans les balcons haut que devant la scène". Et c'est l'ensemble du décor qui est au service de l'acoustique. Aux murs, des panneaux en bois renvoient les sons de manière à ce que le spectateur se sente immergé dans l'orchestre. Les dossiers des fauteuils rouges sont ondulés pour absorber les bruits des spectateurs quand ils bougent.

Le nouveau pôle, dont le coût annoncé est de 170 millions d'euros (dont 120 de fonds publics) comprendra aussi des salles et des studios de répétitions, des boutiques culturelles.

Bob Dylan et Herbie Hancock

C'est Monsieur Bob Dylan qui inaugurera ce joyau avec un concert exceptionnel le 21 avril  dans la Grande Seine", la salle modulable de 4.000 à 6.000 places en configuration debout. On sait déjà qu'un autre grand monsieur, Herbie Hancock, sera à l'affiche de la Seine Musicale le 29 juin prochain.

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !