Coup de jeune pour les chorales de Noël qui se mettent à l’électro

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/12/2016 à 12H00, publié le 14/12/2016 à 10H01
Coup de jeune sur les chorales, ici la formation de l'Université de Nancy.

Coup de jeune sur les chorales, ici la formation de l'Université de Nancy.

Que serait Noël sans ses chants ? Cette tradition qui remonterait à la Nativité est aujourd’hui encore perpétuée dans beaucoup de pays dont la France. En période de fêtes, les chorales investissent les églises et les marchés de Noël. Des chorales qui pour certaines ont choisi de moderniser les chants religieux de jadis. Gospel et même électro : les "Christmas carols" sont à nouveau dans le vent.

Reportage : C. Lang / R. Doumergue / C. Sgorlon
"Il est né le divin enfant", "Douce nuit, sainte nuit", "La marche des rois"… Vous connaissez sûrement ces chants : ils sont des classiques des fêtes de Noël. A l’origine chantés pour célébrer la naissance du Christ, ils font désormais partie du folklore qui entoure les fêtes de fin d’année. Dans tous les pays ou presque, on chante Noël. Villancios espagnols, koliadki russes, les plus célèbres restent les Christmas Carols chantés aux portes des maisons, aux Etats-Unis notamment.

Une tradition qui perdure

Aux USA, les chants de Noël ont été propulsés au rang de tubes dans les années 50. Sinatra, Elvis, Nat King Cole… tous ont chanté la magie de Noël. Et aujourd’hui encore, le style fonctionne. De plus en plus de chorales organisent des spectacles dans lesquels ils reprennent les grands standards du répertoire. Des standards qui prennent parfois un sacré coup de jeune. De l’énergie solaire du gospel à des versions plus rock, voire électro, le chant de Noël redevient tendance. Ces dernières années, Kylie Minogue, Mary J. Blige et même Justin Bieber ont sacrifié à la tradition en sortant des albums de Noël.