Yves Duteil, chanteur mais pas seulement...

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 06/06/2011 à 17H47
Yves Duteil, chanteur mais pas seulement...

Yves Duteil, chanteur mais pas seulement...

© Culturebox

Le chanteur Yves Duteil était en concert le 4 juin 2011 à Villefavard où il a fait salle comble. L'occasion pour lui de parler de son engagement personnel et de son association, Après (Assistance aux Populations et réhabilitation des Espaces sinistrés), qui vient en aide à l'enfance défavorisée.

Si ces concerts font salle comble, on ne voit plus Yves Duteil sur les plateaux de télé et on l'entend peu à la radio. Pourtant, l'artiste, âgé de 62 ans, a sorti en avril 2011 un album coffret comprenant 3 CD, baptisé "Intimes convictions". Né de ses retrouvailles avec la maison de disques EMI (avec qui il collabora de 1972 à 1992), il permet de redécouvrir les quatre premiers albums de sa carrière, avec des titres célèbres et d'autres passés inaperçus à l'époque. Parmi eux, des duos avec Jeanne Moreau, Véronique Sanson, Enzo Enzo. De quoi casser cette image de chanteur "gentillet" qui lui colle à la peau et fait oublier son talent d'auteur et de compositeur. Un talent qui fut reconnu par le public dès 1977 avec son 3ème album "La Tarentelle", sur lequel on trouvait "Prendre un enfant par la main "et "Le petit pont de bois". Il se vendit à plus de 2,5 millions d'exemplaires. En 1987, un sondage paru dans le magazine Notre temps et un autre réalisé un an plus tard par Canal+, RTL et la Sacem, arrivent au même résultat : "Prendre un enfant par la main" est élue meilleure chanson française du XXème siècle. Petit neveu du capitaine Dreyfus, Yves Duteil est finalement toujours resté fidèle à lui-même, à ses textes sensibles, à ses mélodies justes qui ne cherchent pas à suivre les modes et c'est aussi cela qui fait de lui un artiste attachant.

A voir aussi sur Culturebox :
- Art_Mengo-termine-son-tour-de-chant-au-festival--"Alors-chante"
- Grizzly-le-nouvel-album-solo-de-Louis-Bertignac
- l'air-du-temps-se-referme-avec-Sanseverino