Yannick Noah : ses "Combats ordinaires" contre l’intolérance

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/10/2014 à 17H14, publié le 06/10/2014 à 13H17
Yannick Noah sur le plateau du 20H de France 2 le 5 octobre 2014

Yannick Noah sur le plateau du 20H de France 2 le 5 octobre 2014

© Culturebox / Capture d'écran

Il entame dans quelques jours une longue tournée avec son dernier album "Combats ordinaires", Yannick Noah était l’invité du 20H de France 2. Du tennis à la musique, il évoque son parcours et son engagement contre le racisme, l’intolérance et l’exclusion

De sa victoire à Roland-Garros en 1983, à ses succès comme capitaine de l’équipe de France en Coupe Davis et en Fed Cup, Yannick Noah revient sur sa carrière sportive qui a fait de lui une légende du tennis français. Une "première vie" qui selon lui allait forger son engagement contre toutes les formes de discrimination.
 
Devenu chanteur, roi des hit-parades, personnalité préférée des Français à dix reprises, c’est à travers ses textes maintenant qu’il se bat, contre le racisme, l’intolérance et l’exclusion, s’attirant régulièrement les foudres de la droite et de l’extrême droite.
 
Dernier épisode en date avec le titre "Ma colère" issue de son dernier album. Une diatribe anti-FN qui a provoqué la colère de Marine Le Pen.

Engagé dans ses chansons mais également sur le terrain, Yannick Noah donne de son temps à de nombreuses associations caritatives comme Les Enfants de la Terre, fondée par sa mère, mais aussi "Les Restos du Cœur"," Sol En Si" ou encore "Les Voix de l'enfan"t. Et surtout à l’association Fête le mur qu’il a créé il y a 16 ans et qui permet aux jeunes de quartiers défavorisés de jouer au tennis et de s’épanouir grâce au sport.  

"Combats Ordinaires" de Yannick Noah est sorti le 2 juin.
Il sera en tournée à partir du 10 octobre 2014 dans toute la France et au Palais des Sports de Paris du 5 au 15 novembre,