Vingt ans sans Michel Berger... Les grandes dates de sa vie en chansons

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 02/08/2012 à 01H14
Michel Berger sur la scène du Zénith de Paris le 11 avril 1986

Michel Berger sur la scène du Zénith de Paris le 11 avril 1986

© AFP / Patrick Kovarik

Il y a vingt ans, le 2 août 1992, par un dimanche ensoleillé, Michel Berger nous quittait à l'âge de 44 ans, terrassé par une attaque cardiaque. Retour -subjectif- en dates et en chansons, sur les temps forts de la vie et du parcours musical de l'inoubliable auteur, compositeur, interprète, pianiste, producteur et arrangeur, qui était bien plus qu'un simple "chanteur de variétés". L'accent est mis ici sur la carrière solo de Michel Berger, mais on ne s'y limitera pas, "évidemment"....


1947
28 novembre, à Neuilly-sur-Seine : naissance de Michel Berger, de son vrai nom Michel Jean Hamburger. Son père est le professeur de médecine et néphrologue Jean Hamburger (1909-1992), à qui l'on doit la première greffe de rein en France (1952). Sa mère est la pianiste Annette Haas (1912-2002).

1964
Sortie du premier EP de Michel Berger, avec les chansons "D'autres filles", "Partout", "Pourtant"

1972
Michel Berger produit les deux premiers albums de sa compagne d'alors, Véronique Sanson


1973
- Il relance la carrière de Françoise Hardy grâce à la chanson "Message personnel"
- Sortie de son premier album solo simplement intitulé "Michel Berger", surtitré "Coeur brisé", où figure notamment la perle "Pour me comprendre"


- Rencontre avec France Gall. La collaboration artistique se transformera en romance. Il signera et réalisera désormais les disques de la chanteuse.


1974
- Sortie du 45 tours de France Gall "La déclaration d'amour", premier disque, premier succès du tandem Berger-Gall (vidéo dans notre article dédié aux grands interprètes de Michel Berger).
- Sortie du 45 tours "Mais, aime-là" de France Gall (vidéo : France Gall en duo avec Eddy Mitchell)


- Premier grand "tube" solo de Michel Berger : "Ecoute la musique", extrait de l'album "Chansons pour une fan"


1975
Sortie de l'album "Que l'amour est bizarre", qui renferme deux succès dont la chanson-titre et "Seras-tu là ?" (vidéo : extrait de l'émission Formule 1, 1984)


1976
- 22 juin : mariage avec France Gall à Paris (mairie du XVIe)
- Sortie du 4e album de Michel Berger, "Mon piano danse"


1978
- Sortie de l'album "Starmania", opéra-rock co-écrit par Michel Berger (musique) et Luc Plamondon (paroles), qui sera présenté par la suite à Paris, au Palais des Congrès
- 14 novembre : naissance de Pauline (les heureux parent ignorent alors que leur fille est atteinte de la mucoviscidose qui l'emportera le 15 décembre 1997)


1980
Sortie de l'album "Beauséjour" de Michel Berger, qui comporte trois immenses succès : "La groupie du pianiste", "Celui qui chante" et "Quelques mots d'amour"

1981
- 2 avril : naissance de Raphaël
- Sortie de l'album "Beaurivage", qui renferme "Maria Carmencita, sourde et muette" et "Mademoiselle Chang" (vidéo : Zénith de Paris, avril 1986)
1982
Sortie de l'album "Dreams in stone", enregistré avec des artistes d'outre Atlantique comme Bill Withers et des membres du groupe Toto, mais qui ne rencontrera pas le succès escompté.

1983
Sortie de l'album "Voyou", dans lequel on trouve "Les Princes des villes", "Diego, libre dans sa tête" et l'émouvante ballade "La minute de silence"


1984
- Michel Berger signe la musique du film "Rive droite, rive gauche" de Philippe Labro, l'une des quelques "B.O.F." qu'il a composées (avec "Tout feu, tout flamme" de Jean-Paul Rappeneau en 1982). Pour l'anecdote, il a aussi signé la musique de la publicité pour Orangina.


1985
- 26 mai : sortie de l'album de Johnny Hallyday "Rock'n'Roll Attitude", écrit et réalisé par Michel Berger

- Sortie de l'album "Différences", qui renferme "Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux" et "Y'a pas de honte"


1986
14 janvier : mort de Daniel Balavoine, le grand ami, à 33 ans, dans un accident d'hélicoptère pendant le Paris-Dakar, au Mali où il se trouvait pour une cause humanitaire. Michel Berger lui dédiera le poignant "Evidemment" en 1987, sorti dans l'album "Babacar" de France Gall. La mort de Coluche, le 19 juin, constituera un autre choc pour le couple Gall-Berger.

1987
Michel Berger réalise le clip de "Babacar", l'un des succès de l'album éponyme de France Gall avec "Ella, elle l'a". Babacar est un enfant sénégalais auquel le couple Berger-Gall a apporté une aide financière.


1990
- Production de l'opéra-rock "La Légende de Jimmy", qui marque les retrouvailles du tandem Berger-Plamondon. Spectacle joué à Paris, au Théâtre Mogador, à partir du 22 septembre (mise en scène de Jérôme Savary), avec Diane Tell, Tom Novembre; Renaud Hantson et Nanette Workman. Sans retrouver le succès de "Starmania".
- Sortie de l'album "Ça ne tient pas debout", où l'on trouve "Le Paradis blanc"


1992
- 1er février : mort de Jean Hamburger, le père de Michel
- 12 juin : sortie de "Superficiel et léger", album commun de Michel Berger et France Gall
- 2 août : mort de Michel Berger. Le musicien âgé de 44 ans succombe à une crise cardiaque à la suite d'une partie de tennis sous un soleil de plomb dans sa résidence de Ramatuelle.
"Superficiel et léger" (émission "Stars 90", 15 juin 1992)


"Laissez passer les rêves", le dernier clip de Michel Berger, avec France Gall

Notre ultime hommage. "La minute de silence" (1983), ici avec Daniel Balavoine vers le milieu des années 1980